À surveiller: Dialogue, Cascades, et la Banque TD

Publié le 03/12/2021 à 09:51

À surveiller: Dialogue, Cascades, et la Banque TD

Publié le 03/12/2021 à 09:51

Par Catherine Charron

Cascades (CAS, 13,40 $): ne sortez pas tout de suite vos mouchoirs 

Fort de ce qu’il a appris à la suite de la publication des résultats de Cascades un peu plus tôt en novembre, Zachary Evershed de la Financière Banque Nationale fait grimper son cours cible, mais évite de trop s’emballer. 

Il demeure prudent à l’égard de la reprise de ses ventes et marges tirées du secteur du papier mouchoir. Il anticipe tout de même un rendement de ses flux de trésorerie de 13,1% alors que ses installations de Bear-Island reprennent du poil de la bête, et ce, malgré ses prévisions peu réjouissantes à l’égard du carton. 

Malgré le vent de panique qui s’est emparé des consommateurs au début de la pandémie, le sous-secteur des papiers mouchoirs n’est pas parvenu à dépasser ses attentes. Gardant sur son radar le risque de l’apparition d’autres variants de la COVID-19, l’analyste s’attend néanmoins à ce qu’il reprenne du gallon pendant la première moitié de l’exercice 2022 et que la courbe s’accélère au courant de la seconde. 

Zachary Evershed croit que l’entreprise dirigée par Mario Plourde parviendra à retrouver des marges bénéficiaires plus normales, avec un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) ajusté de l’ordre de 6,8% à 9,5% pour les exercices 2022 et 2023 respectivement, puisqu’elle a investi avant le début de la pandémie dans la modernisation de ses infrastructures de ce sous-secteur. Il pourrait même atteindre le 15% anticipé par la direction. 

Lors du dévoilement de ses résultats le 11 novembre 2021, Cascades a aussi présenté ses attentes supérieures quant à la reprise de ses installations de Bear-Island en Virginie, qu’elle reconvertit en usine de carton. L’analyste se garde toutefois quelques réserves. 

Alors que l’entreprise mise à un BAIIA qui oscillerait entre 15 et 30 millions de dollars américains (M$US) en 2023, et une reprise des activités aussitôt qu’au premier trimestre de ce même exercice, l’analyste mise plutôt sur une hausse des coûts de la fibre et une diminution des prix de vente, ce qui devrait ralentir la croissance de son BAIIA. 

Néanmoins, la Financière Banque Nationale revoit à la hausse son cours cible, qui passe de 19 $ à 20,50 $, en ajoutant l’exercice 2023 à son calcul de la somme de chacune de ses classes d’actifs (sum-of-the-parts). Ça représente un multiple de 6,1 fois son ratio valeur d’entreprise/BAIIA pour l’exercice 2023, ce qui est peu cher si on le compare à celui de ses pairs. 

Il maintient toutefois sa recommandation de «surperformance». 

 

Banque TD (TD, 96,50 $): de très bons résultats, mais… 

Sur le même sujet

Pas de politique unique de retour au travail pour la TD

26/04/2022 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. L'institution financière mise sur un retour volontaire au boulot, pour l'instant.

Bourse: Dollarama devait s'ajuster à l'inflation

01/04/2022 | Denis Lalonde

BALADO. Actionnaire de longue date de Dollarama, François Rochon se dit très satisfait des résultats de l'entreprise.

À la une

Bourse: nouvelle séance noire à Wall Street, les indices dévissent

Mis à jour le 18/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto en baisse de 390 points.

Les supermarchés Target plombés par la hausse des coûts, l'action s'effondre

18/05/2022 | AFP

La hausse des coûts de transport et les changements d'habitude des consommateurs ont fortement pesé sur les marges.

À surveiller: Aya Gold & Silver, George Weston et Equinox Gold

18/05/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres d'Aya Gold & Silver, George Weston et Equinox Gold? Voici des recommandations d'analystes.