À surveiller: Couche-Tard, Dollarama et Transcontinental

Publié le 11/06/2020 à 08:16

À surveiller: Couche-Tard, Dollarama et Transcontinental

Publié le 11/06/2020 à 08:16

Par Dominique Beauchamp

Photo: archives

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Dollarama et Transcontinental? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Alimentation Couche-Tard (ATD.A, 43,40$): un titre de choix pendant la pandémie et la reprise

Dix-huit jours avant les résultats du quatrième trimestre Michael Van Aelst, de TD Valeurs mobilières, redevient plus positif et hausse son cours cible pour Alimentation Couche-Tard.

À son tour, il relève ses prévisions de bénéfices trimestrielles parce que la marge record sur l’essence à la pompe (0,50$US par rapport à 0,18$US un an plus tôt)) devrait suffire à compenser pour la baisse des volumes d’essence.

Il augmente donc de 0,32 à 0,51$US le bénéfice prévu, en haut de la fourchette de ses collègues.

Cette nouvelle estimation est 27% plus élevée que le consensus de 0,40$US, mais les prévisions varient de 0,26 à 0,51$US.

Les récents résultats de l’américaine Casey’s sont aussi encourageants puisque les ventes de marchandises et de mets préparés par magasin comparable depuis 14 jours suggèrent que celles de Couche-Tard devraient prendre du mieux.

L'analyste s’attend à une chute des ventes comparables d’essence de 20% au quatrième trimestre et de 24% au premier trimestre de 2021. Ensuite, le déclin devrait se modérer à 8% au deuxième trimestre, puis à 5%, au troisième.

En magasin, les ventes comparables devraient reculer de 5%, au quatrième trimestre et de 6%, au premier trimestre de 2021.

Ensuite, ces ventes devraient se stabiliser au cours des deux trimestres suivants.

Bien que l’action de Couche-Tard ait grimpé de 40% depuis le 2 avril, son titre devrait continuer à bien faire, postule Michael Van Aelst.

«Parmi le secteur de la consommation de base, nous croyons que les investisseurs verront en Couche-Tard l’un des meilleurs moyen de miser sur la réouverture de l’économie», fait valoir l’analyste.

En plus, la société bénéficie d’un bilan solide et d’amples liquidités et flux de trésorerie qui lui offrent la possibilité de sauter sur des occasions d’acquisition.

L’analyste renouvelle sa recommandation d’achat.

 

Dollarama (DOL, 48,02$): résiliente pendant la pandémie, mais la concurrence préoccupe

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

14/05/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Bourse: Wall Street maintient son élan de la veille

Mis à jour le 14/05/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le Nasdaq termine la journée sur un gain de 2,32%.

À la une

Les entreprises doivent se préparer à l’indépendance de l’Écosse

14/05/2021 |

ANALYSE. La victoire des indépendantistes le 6 mai et le Brexit favorisent une victoire du «oui» lors d'un référendum.

Charl-Pol: loin des grosses mains de Jos Tremblay

14/05/2021 | Emmanuel Martinez

L’entreprise Charl-Pol, de Saguenay, a cent ans.

CPQ: la pandémie n'a pas gommé la pénurie de main-d'oeuvre

Mis à jour le 12/04/2021 | Catherine Charron

L'immigration est la solution que souhaitent privilégier les entreprises sondées.