À surveiller: Couche-Tard, Dollarama et Bombardier

Publié le 18/03/2020 à 08:37

À surveiller: Couche-Tard, Dollarama et Bombardier

Publié le 18/03/2020 à 08:37

Par Dominique Beauchamp

Photo: archives

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Dollarama et Bombardier? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Couche-Tard (ATD.B, 33,07$): solide trimestre, mais le COVID-19 et Caltex importent plus

Des marges nettement supérieures aux attentes, tant pour l’essence à la pompe qu’en magasin, ont procuré un bénéfice par action de 0,56$US, soit 24% plus que prévu par action au troisième trimestre.

Le bénéfice ajusté diminue toutefois de 3% à 0,52$ par action.

La société augmente aussi son dividende trimestriel de 12% à 0,07$ par action.

Les ventes des dépanneurs comparables aux États-Unis ont crû de 3,0% alors que Chris Li de Desjardins Marchés des capitaux avait prévu 2,5%.

Cette performance est solide compte tenu du fait qu’elle se compare à la forte hausse de 4,5% de ces ventes un an plus tôt, précise l’analyste.

M. Li attribue ces bonnes ventes au cumul de toutes les initiatives de mise en marché aux États-Unis, incluant la conversion des dépanneurs à la marque et au concept national Circle K, l’offre élargie d’aliments et le succès des nouveaux outils numériques à susciter des achats en magasin.

Les marges brutes ont augmenté de 30 points de pourcentage à 34% aux États-Unis, plus que prévu.

La hausse 2,1% des ventes comparables en Europe, est inférieure aux attentes de 3%, mais l’amélioration de 50 points de pourcentage à 42,3% des marges brutes dépasse les prévisions.

Les marges sur l’essence ont été élevées dans les trois marchés, mais les volumes ont baissé partout, signale M. Li.

Avant la téléconférence trimestrielle matinale, l’analyste maintient sa recommandation d’achat et son cours cible de 49$.

Comme tous ses collègues, M. Li a hâte d’entendre les dirigeants commenter l’effet de la crise du COVID-19 sur les perspectives ainsi que le statut de son offre pour Caltex Australia.

L’action de Caltex étant tombée 45% sous le prix de l’offre de Couche-Tard, il est fort possible que la société d’Alain Bouchard se retire en attendant que l’effet du virus passe.

Le titre de Couche-Tard a perdu 25% depuis le sommet boursier du 20 février. L’évaluation est tombée à 8,3 fois le bénéfice prévu dans 12 mois, au bas de la fourchette depuis 18 ans.

Dollarama (DOL, 37,20$): un point d’entrée intéressant pour les investisseurs patients

Sur le même sujet

Bombardier a perdu 200 millions $ US au premier trimestre

« Bombardier prend les mesures qui s’imposent pour gérer l’incidence de la pandémie de COVID-19 ».

Fusion Alstom-Bombardier: les syndicats se prononceront fin juin - début juillet

11/03/2020 | AFP

Les syndicats d'Alstom donneront leur avis sur le projet de rachat de Bombardier Transport au début de l'été.

À la une

Crise des finances publiques? Quelle crise?

30/05/2020 | François Normand

ANALYSE - Quand il y a des crises graves, les gouvernements haussent les impôts. C'est la leçon du 20e siècle.

Il y a toujours des raisons de garder espoir

BLOGUE. La Bourse s'offre un deuxième mois fort rentable grâce aux largesses monétaires.Les indicateurs se contredisent.

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

29/05/2020 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.