À surveiller: Couche-Tard, BCE et Corporation Power

Publié le 13/02/2020 à 07:32

À surveiller: Couche-Tard, BCE et Corporation Power

Publié le 13/02/2020 à 07:32

Par Dominique Beauchamp

Photo: courtoisie

Que faire avec les titres de Couche-Tard, BCE et Corporation Power? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Alimentation Couche-Tard (ATD.B, 44,26$): troisième offre pour l’australienne Caltex

Après avoir eu accès aux livres de Caltex Australia en janvier, Alimentation Couche-Tard hausse de 2% son offre à 31,41$ par action, pour la plus importante chaîne de stations-service et de dépanneurs de ce pays.

Bien que les rumeurs veulent que la britannique EG Group soit aussi intéressée, Caltex indique que l’offre de Couche-Tard est la seule sur la table.

La transaction au comptant de plus de 7,8 milliards de dollars serait la plus importante de l’histoire de Couche-Tard, qui veut doubler sa taille d’ici 5 ans.

Chris Li, de Desjardins Marchés des capitaux, estime que si Couche-Tard conservait l’ensemble des activités du groupe, la transaction ajouterait 7% ou 0,13$US à ses bénéfices à sa première année.

Caltex exploite en effet une raffinerie, des terminaux de carburant, 94 centres de distribution et d’entreposage, 300 km de pipelines et un courtier en carburant.

Dans l’hypothèse où Couche-Tard finançait entièrement l’achat de Caltex achat par la dette, son ratio d’endettement grimperait de 1,9 à 3,2 fois son bénéfice d’exploitation.

Un tel ratio serait à la limite supérieure des critères pour garder sa cote de crédit de première qualité, précise l’analyste.

M. Li attribue donc une valeur de 2,50$ par action à l’achat potentiel, en tenant compte du fait que les activités de raffinage et d’entreposage de carburant de Caltex ont moins de valeur aux yeux des investisseurs et cadrent moins avec le savoir-faire de Couche-Tard.

Puisque l’action de Couche-Tard est passée de 42$ à 44$ depuis les premiers échos de cette transaction potentielle en novembre, l’analyste estime que le cours intègre déjà une partie de son potentiel.

M. Li reconnaît que Couche-Tard pourrait se défaire des activités connexes de carburant, qui procurent à Caltex les deux tiers de ses bénéfices.

Si Couche-Tard conservait les quelques 2000 stations-service seulement, leur contribution au bénéfice consolidé serait nulle la première année, indique M. Li.

Couche-Tard a clairement indiqué que Caltex se voudrait un tremplin pour percer l’Asie-Pacifique, un marché longtemps convoité.

Si la société articule une stratégie claire pour y arriver, son titre devrait bénéficier en Bourse de l’appui d’investisseurs, conclut-il.

Pour l’instant, M. Li conserve son cours cible de 49$ et renouvelle sa recommandation d’achat.

 

BCE (BCE, 64,36$): vente possible des centres de données


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

Sur le même sujet

La BCE décide le statu quo monétaire face à la COVID-19

10/09/2020 | AFP

Les marchés financiers devraient «se focaliser sur la rhétorique» de la Française concernant l'euro.

À surveiller: Osisko, BCE et Apple

06/08/2020 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Redevances aurifères Osisko, BCE et Apple? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

La deuxième vague confirmée par le Dr Horacio Arruda

Mis à jour il y a 9 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

«Si on veut passer un Noël le plus calmement possible, il faut que les gens collaborent», a-t-il conclu.

Québec serre la vis: trois régions passent en zone d'alerte orange

Trois régions se voient imposer de nouvelles restrictions: Québec, Montréal et Chaudières-Appalaches.

Trump: pas d'accord pour TikTok si ByteDance garde le «contrôle»

Mis à jour à 11:40 | AFP

Si Oracle et Walmart «ne prennent pas le contrôle total, alors nous n’approuverons pas l’accord».