À surveiller: Cominar, Facebook et Amazon

Publié le 26/10/2021 à 10:19

À surveiller: Cominar, Facebook et Amazon

Publié le 26/10/2021 à 10:19

Par Denis Lalonde

Facebook (FB, 328,69$US) : un analyste abaisse modestement ses prévisions

Le réseau social Facebook a livré des résultats financiers au troisième légèrement sous les attentes des analystes, alors que les prévisions publiées pour le quatrième trimestre ont également laissé les investisseurs sur leur appétit.

«Cela est en partie attribuable aux nouvelles règles d’Apple pour protéger la vie privée des utilisateurs de ses appareils qui privent Facebook de revenus, de nouvelles dépenses et d’un rachat d’actions plus important», estime l’analyste Brad Erickson, de RBC Marchés des capitaux.

Facebook a fait état de revenus de 29,01 milliards de dollars américains (G$US) durant le trimestre, par rapport à 21,2 G$US au trimestre correspondant il y a un an, ce qui constitue tout de même une augmentation de 35%. L’analyste de RBC anticipait toutefois une performance un peu plus élevée à 29,2G$US, alors que le consensus des analystes était à 29,6G$US.

«L’identifiant de publicité d’Apple et des faiblesses de chaîne d’approvisionnement viennent affaiblir la croissance des revenus publicitaires prévue au quatrième trimestre. Malgré tout, les prévisions du quatrième trimestre montrent une croissance relativement stable sur deux ans, ce qui est quand même impressionnant», dit-il.

Facebook a également dévoilé qu’elle s’attendait à ce que sa division Facebook Reality Labs, qui regroupe les activités de l’entreprise en réalité virtuelle et en réalité augmentée, vienne réduire son bénéfice d’exploitation de 10G$US pour l’ensemble de son exercice 2021.

Le nombre d’utilisateurs mensuels uniques de Facebook a atteint 2,91 milliards, alors que les analystes prévoyaient 2,93 milliards, ce qui montre une saturation au niveau international.

«Même si les prévisions de l’entreprise restent intactes, l’équipe de direction signale clairement un ralentissement de la croissance en raison d’une hausse des investissements dans Facebook Reality Labs. De plus, certains craignent que 2022 soit une année de ‘lendemain de veille’ pour le commerce électronique, avant une réaccélération en 2023», écrit-il.

Brad Erickson conserve sa recommandation de «surperformance» sur le titre de Facebook, mais abaisse son cours cible sur un an de 10$US à 415$US.

 

 

Page suivante - Amazon (AMZN, 3 402,78$US): difficultés à l’horizon d’ici Noël

Sur le même sujet

Amazon lance son premier magasin de vêtements en personne, truffé d'algorithmes

Il y a 10 minutes | AFP

«Les clients pourront effectuer leur magasinage depuis la cabine d’essayage», promet le groupe de Seattle.

Le nouveau vote sur la création d'un syndicat chez Amazon prévu en mars

11/01/2022 | AFP

Le vote initial s’était conclu en avril 2021 par un rejet net de la syndicalisation, mais il a depuis été annulé.

À la une

Aucun allégement des mesures sanitaires en vue

Mis à jour il y a 55 minutes | lesaffaires.com

En conférence de presse, le premier ministre admet toutefois voir «la lumière au bout du tunnel».

Amazon lance son premier magasin de vêtements en personne, truffé d'algorithmes

Il y a 10 minutes | AFP

«Les clients pourront effectuer leur magasinage depuis la cabine d’essayage», promet le groupe de Seattle.

L'inflation aux États-Unis, aussi une séquelle des généreux plans de relance

Il y a 26 minutes | AFP

Aux États-Unis, l’inflation a atteint 7% en 2021, un rythme que le pays n’avait pas connu depuis près de 40 ans.