À surveiller: Colabor, Banque Laurentienne et CP

Publié le 21/07/2016 à 09:24

À surveiller: Colabor, Banque Laurentienne et CP

Publié le 21/07/2016 à 09:24

Par François Pouliot

Photo: Charles Desgroseilliers

Que faire avec les titres de Groupe Colabor, Banque Laurentienne et du Canadien Pacifique? Voici quelques recommandations d’analystes qui pourraient influencer les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Groupe Colabor (GCL, 0,92$) : dévoilement d’un plan de recapitalisation

Desjardins Marché des capitaux renouvelle une recommandation «conserver» et abaisse sa cible.

La société annonce un plan de recapitalisation de 50 M$ (47,5 M$ après les frais) pour réduire son endettement. Celui-ci passera de 6,7 fois le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) à 5,1 fois.

Keith Howlett note que le plan reçoit l’appui de cinq actionnaires majeurs qui s’engagent à acheter les droits émis s’ils ne trouvent pas tous preneurs au marché.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT 

L’analyste souligne que le plan prévoit que les débentures convertibles actuelles seront prolongées de cinq ans selon les mêmes termes, mais avec un prix de conversion à 2,50$. Cette prolongation doit recevoir l’appui des deux tiers des détenteurs. Il croit que l’appui sera accordé puisqu’il est dans leur intérêt que Colabor demeure en santé financière. Le vote doit avoir lieu le 22 août. Depuis le 13 juillet, le prix des débentures s’est redressé de 42$ à 77,50$.

Monsieur Howlett estime que la nouvelle structure de capital procure à la direction de Colabor l’espace de manoeuvre dont elle a besoin pour améliorer les opérations et augmenter la rentabilité.

L’anticipation de bénéfice 2016 est ramenée de 0,15$ à 0,08$ par action, celle 2017 passe de 0,18$ à 0,09$.

La cible est abaissée de 1,50$ à 1,10$.

À la une

Metro veut accroître son utilisation des technologies dans ses magasins

Elle prévoit de doubler, à peu près, le nombre de magasins dotés de caisses libre-service au cours de son exercice 2020.

Garder ses gagnants, le cas de Metro

Édition du 24 Août 2019 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. L'épicier Metro (MRU, 53,98 $) n'est plus le secret bien gardé qu'il était. Sa rigueur...

Legault et Fitzgibbon songent à un Amazon Québec

L’idée avait d’abord été lancée en 2017 par l’entrepreneur Alexandre Taillefer.