À surveiller: CN, BMO et Airbnb

Publié le 27/05/2021 à 08:40

À surveiller: CN, BMO et Airbnb

Publié le 27/05/2021 à 08:40

Par Stéphane Rolland

(Photo: Archives La Presse Canadienne)

Que faire avec les titres du CN, de BMO et d’Airbnb? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Canadien National (CNR, 126,98$): le temps de monter à bord

 L’action du transporteur ferroviaire est sous pression depuis que l’entreprise montréalaise a annoncé son intention d’acquérir Kansas City Southern (KSU, 292,99 $US). Kevin Chiang, de Marchés mondiaux CIBC, pense que la baisse a fait du titre une aubaine.

Depuis le 20 avril, l’action a corrigé de 14,5%, rapporte l’analyste. Il souligne que le ratio cours-bénéfice du CN pour les 12 prochains mois est maintenant de 19 fois, ce qui représente une baisse de 3 points. «Nous pensons qu’il s’agit d’un bon point d’entrée.»

L’écart d’évaluation avec la rivale Canadien Pacifique (CP, 98,72$) est large, selon lui, tandis que le titre de l’entreprise de Calgary s’échange à un ratio cours/bénéfice de 22 fois. Historiquement, le CN s’est échangé à prime sur le S&P 500, rappelle Kevin Chiang. Il note que le multiple est maintenant inférieur à celui de l’indice américain, toujours selon les prévisions des 12 prochains mois.

Il reconnaît que la société montréalaise prend un risque financier en tentant l’acquisition de KSU. Par contre, il estime que ce risque est maintenant pris en compte dans le prix de l’action.

Si les autorités réglementaires s’opposent à la transaction, le CN aurait brûlé 1,7 milliard de dollars américains (G $US), soit 700 millions (M $US) pour rembourser les pénalités liées à la rupture de l’entente entre KSU et CP et 1 G$US de pénalités versées à KSU pour l’avortement de l’entente. «Ceci étant dit, la valeur boursière du CN a déjà diminué de 9 G$US, ce qui représente une adéquation entre le risque et l’impact sur le titre.» Il ajoute que si les autorités réglementaires faisaient connaître leur opposition, les vendeurs à découvert devraient probablement couvrir leur position, ce qui est généralement favorable pour une action cotée en Bourse.

CIBC Marchés mondiaux fait passer sa recommandation de «performance de secteur» à «surperformance». Le cours cible est inchangé à 146 $.

BMO (BMO, 125,41$): une tendance favorable

 

Sur le même sujet

Airbnb logera gratuitement 20 000 réfugiés afghans dans le monde

De plus, Québec accueillera sa première cohorte de réfugiés en provenance de l’Afghanistan sous peu.

Airbnb empêche certains séjours à l'approche de l'Halloween

La politique vise à empêcher les gens d'organiser de grandes fêtes non autorisées.

À la une

5. Calendrier de l'avent des affaires: le métavers

CALENDRIER DE L'AVENT DES AFFAIRES. Univers parallèle dans lequel rêvent de se réfugier les habitants des pays riches...

4. Calendrier de l'avent des affaires: la COP26

04/12/2021 | Olivier Schmouker

Concours international du jeu appelé «la politique de l’autruche»...

Nationaliser l’hydrogène vert serait une mauvaise idée

04/12/2021 | François Normand

ANALYSE. L'industrie n'a pas de problème, et on se priverait de capitaux privés, en plus d'assumer tous les risques.