À surveiller: CGI, Qualcomm et Prometic

Publié le 17/04/2019 à 08:23

À surveiller: CGI, Qualcomm et Prometic

Publié le 17/04/2019 à 08:23

Par Dominique Beauchamp

Qualcomm (QCOM, 76,66$ US): une entente avec Apple, in extremis, lui assure le leadership mondial du 5G

 

Les actionnaires du spécialiste des protocoles et des puces sans-fil poussent un énorme soupir de soulagement.

Au moment où le procès devant jury s’entamait dans le différend de brevets sans-fil opposant Qualcomm et Apple (AAPL,  $US), les deux géants ont conclu une entente hors cour.

Les deux parties tirent profit de la résolution, au moment où le gouvernement américain cherche justement à s’assurer que les États-Unis reprennent le leadership de la nouvelle génération sans-fil 5G, contre les Chinois.

Dans l’entente de six ans renouvelable, Qualcomm obtient les redevances qu’Apple avait cessé de lui payer, de nouvelles redevances sur chaque futur combiné 5G vendu et des revenus de la vente de puces de modems 5G, tandis qu’Apple y gagne les puces 5G dont elle a besoin rapidement pour équiper ses iPhone avant le lancement prévu en septembre 2020, afin de rattraper l’industrie.

En réaction, Intel abandonne déjà la fabrication les puces pour les combinés, que des analystes jugeaient peu rentables, laissant le champ libre à Qualcomm.

La valeur boursière de San Diego a explosé de 21 milliards de dollars américains devant la tournure inespérée des événements.

Enthousiaste, Blayne Curtis de Barclays hausse son cours cible de 70 à 100$US, offrant au titre un gain potentiel d’encore 30%.

M. Curtis prévoit pour l’instant un bénéfice de 7,18$ US par action en 2020, soit 22% de plus qu’avant l’entente. Cette prévision pourrait augmenter puisqu’elle n’inclut pas les arriérés de redevances d’Apple (estimées à 5G$US) ni l’impact du retrait d’Intel des modems 5G (estimé à 0,72$US par action).

L’entente entre Apple et Qualcomm devrait aussi influencer les pénalités imminentes qu’imposera la Federal Trade Commission (FTC) après l’enquête sur les pratiques anticoncurrentielles de Qualcomm..

«L’entente intervient entre Apple et Qualcomm intervient en pleine connaissance de cause, ce qui suggère que le jugement de la FTC sera sans doute moins punitif que prévu», avance M. Curtis.

Ces deux résolutions inciteront aussi la Chinoise Huawei à régler son propre différend avec Qualcomm, ce qui pourrait ajouter 940M$ US aux revenus et 0,68$ US par action aux bénéfices de Qualcomm, à partir de 2020, évalue l’analyste.

Qualcomm divulguera d’autres de détails lors du dévoilement de ses résultats trimestriels le 1er mai.

Prometic (PLI, 0,065$): une bouée de sauvetage très couteuse


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Bourse: Toronto encouragée par le déconfinement

REVUE DES MARCHÉS. À Wall Street, les marchés étaient fermés en ce jour férié.

La pandémie rend l'évaluation de sociétés plus difficile

22/05/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L’écart entre les scénarios optimiste et pessimiste est considérablement plus étendu.

À la une

COVID-19: Postes Canada livre plus de colis et perd plus d'argent

Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 66 M$ au premier trimestre, à cause de la pandémie.

Moins de millions pour le patron d'Air Canada à cause de la COVID-19

Il y a 54 minutes | La Presse Canadienne

Il était en voie d’avoir droit à une rémunération globale d’environ 12,9 millions $ l’an dernier.

Les centres d'achats rouvriront le 1er juin à l'extérieur de Montréal

Mis à jour il y a 25 minutes | La Presse Canadienne

M. Legault a voulu rassurer les secteurs qui n'ont pas eu de consignes pour leur rappeler qu'ils ne sont pas oubliés.