À surveiller: CGI, le CN et Whirlpool

Publié le 25/07/2018 à 09:38

À surveiller: CGI, le CN et Whirlpool

Publié le 25/07/2018 à 09:38

Par François Pouliot

Que faire avec les titres de CGI, Facebook et de Whirlpool? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

CGI (GIB.A, 85,40$): baisse de recommandation

Desjardins Marché des capitaux abaisse sa recommandation de "achat" à "conserver".

La société doit rapporter ses résultats du troisième trimestre le 1er août.

Maher Yaghi indique que son opinion à long terme sur l'entreprise demeure favorable, étant donné sa force opérationnelle et son rentable historique de fusions et acquisitions. Il croit cependant qu'à court terme, l'évaluation du titre est à sa limite.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

L'analyste souligne que la baisse de recommandation est une question d'évaluation et n'est pas liée à une prudence face aux résultats à venir. Il note que depuis le début de l'année, le titre est passé d'une situation où il se négociait à escompte sur le S&P/STX à une situation où son multiple est à prime de 5 fois, sans qu'il n'y ait eu de changements significatifs dans les fondamentaux.

M. Yaghi attribue en partie la performance à celle du secteur des technologies, mais précise que même vis-à-vis ses pairs, CGI se négocie à un écart qui est le plus élevé en cinq ans.

La cible est haussée de 84$ à 89$.

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 25 novembre

À la une

Étudiants, voici comment jongler avec ce semestre virtuel

08:00 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Avec ces cinq conseils, réduisez l’isolement qui accompagne un semestre universitaire en ligne.

Lock-out au centre de distribution de Jean Coutu à Varennes

Mis à jour à 12:45 | Denis Lalonde

Les employés de l'entrepôt avaient décidé de faire la grève mercredi après 40 heures de négociations infructueuses.

Les employés de l’entrepôt central de Jean Coutu en grève

La négociation avec leur employeur a été suspendue après plus de 40 heures de négociations.