À surveiller: CGI, Kirkland Lake Gold et Stornoway

Publié le 11/07/2019 à 08:57

À surveiller: CGI, Kirkland Lake Gold et Stornoway

Publié le 11/07/2019 à 08:57

Par Jean Gagnon

(Photo: Charles Desgroseilliers)

Que faire avec les titres de CGI, Kirkland Lake Gold et Stornoway ? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

CGI (GIB.A, 102,20 $): le titre est déjà très bien évalué selon l’analyste de Desjardins

Le Groupe CGI divulguera ses résultats du troisième trimestre le 31 juillet, et l’analyste de Desjardins, Maher Yaghi, prévoit qu’ils seront conformes aux attentes du consensus des analystes, soit une croissance organique en accélération sur le trimestre précédent, et des marges d’opérations qui continuent de croître, bien qu’à un rythme plus lent.

Les perspectives de la firme de Services-conseils en technologie de l’information (TI) et management demeurent excellentes, croit l’analyste. Mais le titre est déjà cher, selon lui, ce qui l’incite à conseiller aux investisseurs de demeurer sur les lignes de côté, en attendant un meilleur point d’entrée.

Pour le trimestre qui s’est terminé le 30 juin, l’analyste prévoit des revenus de 3,15 milliards, des bénéfices avant intérêts et impôts ajustés (BAII) de 474 millions et des bénéfices par action ajustés de 1,22 $. L’acquisition de la société suédoise Acando en avril devrait étayer la croissance des revenus attribuable aux fusions et acquisitions de 3 % comparativement à 0,7 % lors du trimestre précédent.

La recommandation de l’analyste de Desjardins est « Conserver », et son cours cible est de 101,50 $. Pour déterminer cette cible, il utilise trois différentes techniques après avoir posé les hypothèses qu’il n’y aurait pas de nouvelles acquisitions, mais que la firme effectuerait des rachats d’actions d’environ 1,2 milliard au cours de l’année. D’abord, sur la base des flux de trésorerie actualisés, l’analyste estime une valeur de 98,12 $. Puis, en appliquant un multiple de 20 fois aux bénéfices par action estimés pour l’année financière 2020, l’évaluation grimpe à 110,27 $. Enfin, en utilisant un multiple de 11 fois les bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement estimé pour 2020, l’évaluation tombe à 96,24 $, pour une moyenne de 101,50 $.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

FaceApp aspire vos données, mais ce n'est pas la seule

Il y a 25 minutes | AFP

Outre le fait que la société est russe, sont en cause les conditions générales d’utilisation.

États-Unis: mises en garde sur la populaire application russe FaceApp

10:49 | AFP

Un sénateur appelle la police à enquêter sur les «risques pour la sécurité nationale et la vie privée».

Les Pêcheries MJM reçoit 1,5M$ de la FTQ

14:39 | Anne-Marie Luca

PME DE LA SEMAINE. Grâce au financement, Les Pêcheries MJM se lance dans la pêche au crabe des neiges.