À surveiller: CGI, Alimentation Couche-Tard et BRP

Publié le 27/03/2024 à 10:50

À surveiller: CGI, Alimentation Couche-Tard et BRP

Publié le 27/03/2024 à 10:50

Par Denis Lalonde
Le siège social de CGI.

Les offres d’emplois de CGI sont restées stables au premier trimestre de l’exercice 2024 de l’entreprise (terminé le 31 décembre). (Photo: Charles Desgroseilliers)

Que faire avec les titres de CGI, Alimentation Couche-Tard et BRP? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

 

CGI (GIB.A, 151,46$) : un modèle prédictif laisse croire à une faible croissance

Les offres d’emplois de CGI sont restées stables au premier trimestre de l’exercice 2024 de l’entreprise (terminé le 31 décembre), ce qui est sous les sommets et en recul de 36% sur un an.

«Le modèle prédictif de notre équipe de science des données, RBC Éléments, laisse entendre que la croissance organique de l’entreprise au second trimestre sera effectivement proche de zéro par rapport au trimestre précédent et en hausse de 1,2% sur un an, légèrement sous les attentes de 1,8% du consensus», raconte Paul Treiber, analyste à RBC Marchés des capitaux.

Cela n’empêche pas l’analyste de conserver sa recommandation de «surperformance» sur le titre de CGI, puisque selon lui, la croissance organique de la société a une faible corrélation avec la création de valeur pour ses actionnaires. Le cours cible sur un an reste aussi stable à 170$.

«Les 3303 offres d’emplois comptabilisées durant le trimestre sont en hausse de seulement 2% par rapport à celles du 4e trimestre de l’exercice 2023. Il s’agit tout de même d’une performance positive, puisque les offres d’emplois de ce même 4e trimestre avaient été de 18% inférieures à celles du 3e trimestre. Les chiffres permettent aussi de mettre fin à une séquence de sept déclins trimestriels consécutifs», relativise Paul Treiber.

Les chiffres restent toutefois loin du sommet de 6700 offres d’emplois atteint par CGI au premier trimestre de l’exercice 2022. «Les chiffres sont de retour à leur niveau d’avant la COVID-19 (3316 offres d’emplois au 4e trimestre de l’exercice 2019)», précise l’analyste.

RBC Marchés des capitaux analyse les offres d’emplois de 31 entreprises de l’industrie des services en technologies de l’information et CGI est tout près de la moyenne.

«La croissance organique de CGI au second trimestre devrait être sous sa moyenne historique de 4,2% (12 derniers mois). Toutefois, cette dernière est peu corrélée avec la capacité de l’entreprise de créer de la valeur à long terme pour ses actionnaires. Au cours des cinq dernières années, le bénéfice par action et les flux de trésorerie libres par action ont progressé à des rythmes annuels moyens respectifs de 12% et de 11%, alors que la croissance organique moyenne pendant la période a été de 2,6%», explique l’analyste.

Ce dernier voit donc les fusions et acquisitions comme des catalyseurs potentiels.

Le cours cible sur un an de Paul Treiber se fonde sur un ratio de 13 fois le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement prévu durant l’exercice 2025.

 

 

Alimentation Couche-Tard (ATD, 78,45$) : des résultats en baisse qui masquent une solide performance du côté des dépenses d’exploitation

Sur le même sujet

Bourse: Luc Girard analyse la situation chez Dollarama et BRP

12/04/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les titres de Dollarama et BRP on bien fait récemment, mais la situation peut-elle durer?

À surveiller: Air Canada, BRP et Cascades

01/04/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres d'Air Canada, BRP et Cascades? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Bourse: Wall Street craint une escalade au Moyen-Orient

Mis à jour à 18:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a perdu près de 160 points, plombé par la faiblesse des actions du secteur de l’énergie.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Cogeco Communications et Constellation Brands

10:10 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Richelieu, Cogeco et Constellation Brands ? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 15 avril

Mis à jour à 18:11 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.