À surveiller: Cascades, WSP Global, et Starbucks

Publié le 04/08/2022 à 09:15

À surveiller: Cascades, WSP Global, et Starbucks

Publié le 04/08/2022 à 09:15

Par Dominique Beauchamp

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Cascades, WSP Global et Starbucks? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Cascades (CAS, 9,46$): la flambée des coûts jette de l’ombre sur un trimestre conforme aux attentes

Bien que les résultats du deuxième trimestre s’avèrent conformes aux attentes modestes de Frédéric Tremblay de Desjardins Marché des capitaux, l’analyste croit que la flambée des coûts qui mine la division des papiers tissu et la conversion de l’usine de Bear Island risque de capter toute l’attention des investisseurs.

Au deuxième trimestre, les revenus ont crû de 17% à 1,12 milliard de dollars par rapport aux prévisions de 1,08 G$ de l’analyste. La hausse des prix de vente et le taux de change favorable ont contrecarré la baisse des volumes de papier tissu et carton-caisse vendus.

Le bénéfice d’exploitation ajusté a reculé de 98 à 91 millions de dollars, en ligne avec le consensus. Le bénéfice d’exploitation de 98 M$ de la division de carton-caisse a compensé la perte de 4 M$ de celle des papiers tissu. L’augmentation des prix de vente commence à faire effet comme en témoigne la hausse de 33 M$ de ce bénéfice par rapport au premier trimestre.

Le bénéfice net trimestriel de 0,10$ par action se compare à celui de 0,07$, un an plus tôt sur une base ajustée.

Cascades a par contre réduit de moitié ses prévisions pour le bénéfice d’exploitation de la division des papiers tissu pour 2022 en raison du décalage entre l’augmentation des prix de vente et l’amélioration de l’assortiment des ventes et l’augmentation sans précédent des coûts. «Cette révision à la baisse décevra les investisseurs», écrit l’analyste dans une note préliminaire.

En ce qui concerne l’usine Bear Island en Virginie qui se convertit du papier journal au carton-caisse, la hausse des coûts gonfle les investissements requis en 2022 de 275 millions de dollars à une nouvelle fourchette de 310 à 330 M$. Le coût total grimpe donc de 595 à 615 M$ par rapport au budget initial.

En plus, les contraintes de disponibilité de main-d’œuvre et de matériaux repoussent la mise en service de l’usine de la mi-décembre 2022 au premier trimestre de 2023, indique Frédéric Tremblay.

La hausse des coûts de Bear Island et la rentabilité moins élevée prévue augmentent aussi le ratio d’endettement de Cascades qui passe de 4,8 à 5,4 fois le bénéfice d’exploitation. La société s’attend à ce que cette situation s’inverse grâce à l’amélioration de sa performance financière d’ici la fin de 2022 et en 2023 et au démarrage de l’usine Bear Island.

L’analyste de Desjardins rappelle que les défis de la division des papiers tissus et la nature cyclique de sa principale division de carton-caisse le rendaient déjà prudent envers la société.

Malgré tout, Cascades s’attend à ce que le bénéfice d’exploitation s’améliore légèrement du deuxième au troisième trimestre et qu’il reste inchangé par rapport au même trimestre de 2021.

Frédéric Tremblay prévoit mettre à jour ses propres estimations à la suite de la téléconférence de midi.

 

WSP Global (WSP, 153,95$): deux autres achats ajoutent 1000 employés en Grande-Bretagne

 

Sur le même sujet

Hugues Simon succédera à Mario Plourde en tant que président de Cascades

Il succédera alors à Mario Plourde, qui partira à la retraite après 40 ans chez Cascades.

À surveiller: Transat A.T., Cascades et Québecor

13/05/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Transat A.T., Cascades et Québecor? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Le Québec pâtira-t-il de la guerre commerciale verte avec la Chine?

17/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Les producteurs d’acier craignent que la Chine inonde le marché canadien, étant bloquée aux États-Unis.

Bourse: Wall Street finit en ordre dispersé, le Dow Jones clôture au-dessus des 40 000 points

Mis à jour le 17/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé.

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.