À surveiller: Cascades, Boralex et Quebecor

Publié le 13/11/2023 à 10:15

À surveiller: Cascades, Boralex et Quebecor

Publié le 13/11/2023 à 10:15

Par Jean Gagnon

(Photo: La Presse Canadienne)

Que faire avec les titres de Cascades, Boralex et Quebecor? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Cascades (CAS, 11,81$): De bons résultats au 3T, mais une certaine prudence est de mise pour la prochaine période

Bien qu’attristée par le décès d’un de ses fondateurs, Bernard Lemaire, la direction de la papetière québécoise spécialisée dans les solutions d'emballage, d'hygiène et de récupération procédait à la divulgation jeudi dernier des résultats de son troisième trimestre en 2023. Et ils étaient bons.

Les ventes ont totalisé 1,198 million de dollars (M$) comparativement à 1,174M$ au trimestre correspondant de l’année précédente. Les bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement ajustés (BAIIA) ont été de 161M$ comparativement à 111M$ et le bénéfice net par action de 0,34$ versus 0,22$ l’année dernière. 

Frederic Tremblay, analyste chez Valeurs mobilières Desjardins, se réjouit que le BAIIA du troisième trimestre se soit avéré plus élevé que prévu. Cela reflète selon lui les progrès réalisés à la suite de certaines initiatives importantes mises de l’avant par l’entreprise, principalement dans le secteur du papier-tissu, ainsi que le démarrage de son moulin de carton-caisse de Bear Island en Virginie.

Cela dit, l’analyste dit percevoir certains facteurs l’incitant à être quand même prudent quant aux perspectives. D’abord, il craint une certaine mollesse dans le secteur du carton-caisse au quatrième trimestre, compte tenu de certaines incertitudes quant à la demande, ainsi qu’aux prix et aux marges en début d’année 2024. Il pense également qu’une stabilisation dans le secteur du papier-tissu au quatrième trimestre pourrait causer une certaine pression sur les marges en 2024. 

Ces facteurs amènent l’analyste à maintenir sa recommandation de Conserver le titre, ainsi que son cours cible de 14,00$. 

Le BAIIA supérieur aux attentes au troisième trimestre est principalement attribuable au secteur du papier-tissu dont la profitabilité a augmenté à chacun des cinq derniers trimestres, signale l’analyste. Les initiatives de la firme, ainsi que des coûts plus bas pour les matières premières, la logistique et l’énergie, se sont conjugués pour permettre ces résultats.

 

Boralex (BLX, 28,67$): Des résultats pas aussi mauvais que ce que craignait l’analyste de la BMO

Sur le même sujet

Les 10 meilleures actions à dividendes américaines

Mis à jour le 27/02/2024 | Morningstar

Ces actions sous-évaluées aux dividendes fiables méritent d'être prises en considération.

À surveiller: Cargojet, Empire et CGI

27/02/2024 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Cargojet, Empire et CGI? Voici des recommandations d'analystes.

À la une

Un miroir du siècle économique

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. Retour sur l’histoire d’un média presque centenaire.

Quand les Québécois découvraient la Bourse dans nos pages

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. «Des entreprises comme Cascades et Couche-Tard, elles sont extrêmement reconnaissantes envers le REA.»

95 ans d'ambition et d'innovation

Édition du 21 Février 2024 | Marine Thomas

BILLET. Cela fait déjà 95 ans que le journal «Les Affaires» informe les décideurs du Québec.