À surveiller: Canadien National, Alphabet, et Amazon

Publié le 26/10/2022 à 10:21

À surveiller: Canadien National, Alphabet, et Amazon

Publié le 26/10/2022 à 10:21

Par Dominique Beauchamp

À l’aube d’un ralentissement économique, le Canadien National a dévoilé un troisième trimestre record. (Photo: La Presse Canadienne)

Que faire avec les titres de Canadien National, Alphabet et Amazon? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Canadien National (CNR, 161,75$): trimestre record et prévisions à la hausse, mais le titre est cher

À l’aube d’un ralentissement économique, le Canadien National a dévoilé un troisième trimestre record et a relevé ses prévisions annuelles. «Le chemin de fer montre ainsi toute sa résilience alors que tant d’autres entreprises abaissent leurs perspectives», se réjouit Konark Gupta de Banque Scotia.

Le bénéfice net a bondi de 40% à 2,13$ par action, soit 4% de plus que ses attentes et 6% de plus le consensus grâce au rendement du réseau. Les revenus de fret, soit les produits marchandises par revenus-tonnes-commerciales qui mesurent le contenu en tonnes des wagons complets par la distance parcourue en milles, ont bondi de 22%.

Le CN a subi les effets d’un conflit de travail aux États-Unis et d’une grève au terminal de charbon Westshore au Canada, mais a aussi bénéficié du taux de change, d’une amélioration du taux de solvabilité de sa caisse de retraite, de la surcharge sur le carburant et de l’effet des rachats d’actions, signale l’analyste. À elle seule, la surcharge du carburant aurait ajouté 15% aux revenus, ce qui explique la majorité du dépassement par rapport à ses prévisions, estime-t-il.

Il faut aussi se rappeler qu’un an plus tôt, les feux de forêt et une perte sur un investissement avaient affaibli les résultats, ajoute Konark Gupta.

Bien que le ratio d’exploitation de 57,2% ait raté la cible de RBC de 56,7%, cette mesure d’efficacité, qui exprime les dépenses en pourcentage des revenus, est la meilleure depuis 2016, si on exclut la charge comptabilisée pour les salaires dus en fonction des nouvelles conditions de travail négociées.

Le quatrième trimestre s’annonce solide aussi grâce à la récolte record de céréales et au transport d’engrais, de charbon et de véhicules. «Les barges coincées dans le Mississippi pourraient même donner au CN un meilleur quatrième trimestre que prévu à moins de surprises du côté de la météo», indique l’analyste.

Pou 2022, le CN mise désormais sur une hausse de 25% de son bénéfice à 7,45$ par action, au lieu de l’augmentation prévue de 15 à 20% auparavant. Ses flux de trésorerie disponibles seront aussi supérieurs aux objectifs précédents, soit 4,2 milliards de dollars au lieu de la fourchette antérieure de 3,7 à 4G$.

«Le CN se concentre sur le rendement et l’exploitation de son réseau, l’ajustement de ses tarifs à l’inflation et les gains de productivité. Bien que la demande faiblit pour le transport intermodal de produits de consommation, de produits chimiques et de carburant raffiné, celle pour les céréales, le charbon et les engrais devrait compenser», entrevoit Konark Gupta.

Malgré ce solide portrait, l’analyste dit jouer de prudence pour 2023 en raison de l’évaluation élevée du titre du Canadien National au moment où la conjoncture se détériore.

Il relève son cours cible de 156 à 159$ pour s’ajuster aux nouvelles prévisions, mais ne recommande pas l’achat du titre qui se négocie à un multiple de 19,8 fois les bénéfices prévus en 2023, soit 21% de plus que l’évaluation de l’indice S&P 500 et 27% de plus que l’évaluation des chemins de fer américains. Historiquement, le CN est 10% plus chèrement évalué que ses semblables américains.

L’action du Canadien National dépasse le cours-cible à l’ouverture le 26 octobre.

Alphabet (GOOGL, 97,60$ US): les remarques des dirigeants déçoivent plus que les résultats

Sur le même sujet

Alphabet (Google) déçoit au 3T avec une croissance du chiffre d'affaires de seulement 6%

25/10/2022 | AFP

Le bénéfice net du géant californien est ressorti à 14 G$US, un résultat largement inférieur aux attentes.

Google essaie de donner plus de contrôle aux internautes sur les publicités

20/10/2022 | AFP

La nouvelle fonctionnalité permet d’ailleurs aussi de désactiver plus facilement la personnalisation des publicités.

À la une

Un nouveau modèle d’usine intelligente pour votre entreprise

28/01/2023 | François Normand

ANALYSE. Deloitte lance une usine à Montréal qui fait la démonstration d’activités d’entreposage et de fabrication 4.0.

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.