À surveiller: Canadian Western Bank, Intact et Loblaw

Publié le 11/12/2023 à 09:40

À surveiller: Canadian Western Bank, Intact et Loblaw

Publié le 11/12/2023 à 09:40

Par Jean Gagnon
Une épicerie Loblaws

La direction de Loblaw a réitéré sa priorité d’opérer à l’intérieur de son cadre financier. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Canadian Western Bank, Intact Corporation financière et Loblaw ? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Canadian Western Bank (CWB, 31,30 $): une évaluation attrayante selon l’analyste de Desjardins

Les résultats du 4e trimestre de la petite banque de l’ouest divulgués vendredi ont été suffisamment intéressants pour que l’analyste de Valeurs mobilières Desjardins, Doug Young, maintienne sa recommandation d’achat tout en augmentant son cours cible, qui passe de 33$ à 37$.

Les bénéfices ajustés avant impôts et provisions pour pertes ont quelque peu surpassé sa prévision en augmentant de 8% comparativement au même trimestre de l’année précédente.

La marge nette d’intérêt a augmenté de 3 points centésimaux à 2,4% et d’autres hausses semblent possibles au cours de la prochaine année, selon les dires de la direction. Elle pourrait atteindre environ 2,5% en supposant que les taux d’intérêt demeureront stables. La banque a conclu l’année avec deux solides trimestres, ce qui augure bien pour l’année financière 2024, selon l’analyste.

Les bénéfices par action au dernier trimestre ont été de 0,94$, alors que l’analyste avait prévu 0,87$ et que le consensus des analystes tablait sur 0,88$.

Le ratio de capital de premier rang a gagné 30 points centésimaux comparativement à la fin du trimestre précédent pour se situer à 9,7%, ce qui s’avère supérieur à la prévision de l’analyste qui était de 9,5%. Durant le trimestre, la répartition des prêts entre le commercial en général et le commercial hypothécaire. ainsi que l’optimisation des données, ont réduit l’estimation du risque déterminant le niveau minimum de fonds propres réglementaires que la banque doit conserver pour faire face à des pertes imprévues.

Les provisions pour pertes sur prêts ont été bien inférieures à sa prévision, admet l’analyste, alors que le nombre de nouveaux prêts douteux diminuaient substantiellement durant le trimestre.

Compte tenu de tous ces facteurs, l’analyste estime qu’au cours actuel le titre offre une évaluation attrayante.

 

 

Intact Corporation financière (IFC, 210,25 $): une vente d’actifs au Royaume-Uni qui plaît à l’analyste de BMO

Sur le même sujet

À surveiller: Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce

Que faire avec les titres de Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce? Voici des recommandations d’analystes.

Loblaw construira plus de 40 nouveaux magasins

Mis à jour le 20/02/2024 | La Presse Canadienne

Le géant canadien prévoit l’injection de 2 milliards de dollars dans l’économie canadienne en 2024

À la une

Reprise de l’activité immobilière: la baisse des taux ne sera pas suffisante à elle seule

Mis à jour à 17:56 | Charles Poulin

Le terrain de jeu est extrêmement complexe à l’heure actuelle.

Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de 45 points.

À surveiller: Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce

Que faire avec les titres de Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce? Voici des recommandations d’analystes.