À surveiller: Canada Goose, Lightspeed et TFI International

Publié le 11/02/2020 à 07:36

À surveiller: Canada Goose, Lightspeed et TFI International

Publié le 11/02/2020 à 07:36

Par Dominique Beauchamp
La façade d'une boutique Canada Goose.

(Photo: 123rf.com)

Que faire avec les titres de Canada Goose, Lightspeed et TFI International? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Canada Goose (GOOS, 40,59$): le choc du coronavirus passera

Le fabricant des parkas de luxe est frappé de plein fouet par le coronavirus à court terme, mais une fois le choc passé, la marque devrait retrouver sa trajectoire de croissance, croit toujours Kate Fitzsimons, de RBC Marchés des capitaux.

Canada Goose aurait renouvelé ses objectifs de croissance annuelle de plus de 20% des revenus et de plus 25% des bénéfices, sans l’éclosion du coronavirus, ont laissé entendre les dirigeants à l’analyste.

«Puisque les consommateurs chinois représentent environ 40% de ses affaires, la chute du tourisme chinois en Amérique et en Europe frappe les résultats en plus de la disparition des ventes directes en Chine», explique Mme Fitzsimons.

Étant donné l’importance accrue du quatrième trimestre dans les résultats annuels, la marge brute baissera de 140 points de pourcentage tandis que le bénéfice trimestriel sera amputé de 0,07 à 0,11$ par action, estime l’analyste.

Heureusement, le marché américain offre encore de la croissance grâce à l’élargissement de la gamme de produits.

La marque n’a pas perdu son cachet comme en témoignent les revenus à la hausse de 100% des revenus en Asie au troisième trimestre.

Elle rappelle que lors de l’épidémie SRAS en 2003, la demande s’est rétablie assez rapidement pour les produits de luxe. Les consommateurs chinois représentent toutefois une plus forte proportion (35%) des ventes du créneau de luxe dans le monde par rapport à l’époque (5%), nuance l’analyste.

À long terme, les leviers de croissance de Canada Goose restent intacts, incluant l’ouverture de ses propres magasins, les ventes en ligne directes aux consommateurs, le lancement de nouvelles collections et l’expansion en Chine.

Elle réduit ses prévisions de bénéfices de 1,70 à 1,36$ par action pour 2020 et de 2,12$ à 1,54$ pour 2021.

Son cours cible diminue de 62 à 50$, soit un multiple de 32 fois le nouveau bénéfice projeté en 2021.

L’action du fabricant a plongé de moitié par rapport à son sommet annuel, mais le titre reste à la hausse de 138% par rapport à son entrée en Bourse en mars 2017.

 

Lightspeed POS (LSPD, 38,38$): une nouvelle stratégie pour raviver la croissance interne


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

« No pain, no gain »

03/04/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Si investir en Bourse et y faire de l’argent était facile, tous les investisseurs seraient millionnaires.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

03/04/2020 | lesaffaires.com

Quels titres boursiers et rapports d'analystes ont retenu l'attention cette semaine?

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par les données sur l'emploi

Mis à jour le 03/04/2020 | LesAffaires.com et AFP

La Bourse de New York termine en baisse après l'annonce de la perte de 701 000 emplois aux É-U en mars.

Le pétrole bondit à nouveau

03/04/2020 | AFP

Le pétrole a enregistré vendredi une deuxième séance de forte hausse consécutive.

Le chômage grimpe en mars aux États-Unis, mais le pire est à venir

03/04/2020 | AFP

Les niveaux records enregistrés en mars ne sont sans doute qu'un prélude à ce qui attend le pays à partir d'avril.