À surveiller: CAE, Banque Scotia et Netflix

Publié le 20/10/2023 à 08:58

À surveiller: CAE, Banque Scotia et Netflix

Publié le 20/10/2023 à 08:58

Par Charles Poulin
Un téléphone BlackBerry

Le nombre d’abonnés de Netflix a augmenté de 8,76 millions, ce qui indique selon Bank of America que déploiement de la stratégie de partage de mots de passe progresse bien. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de CAE, Banque Scotia et Netflix? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

CAE (CAE, 29,50$): un marché de la défense émergent qui procure des opportunités

La dégradation de la situation géopolitique mondiale procurera des opportunités pour les entreprises qui œuvrent dans le secteur de la défense, ce qui pourrait notamment profiter à CAE, estime Banque Royale Marchés des capitaux.

C’est Lockheed Martin qui a récemment affirmé que le «portrait mondial des menaces est en croissance». L’analyste James McGarragle perçoit trois tendances à long terme qui pourraient être profitables pour CAE : un environnement géopolitique chargé à bloc, des technologies de défense en évolution ainsi que des stratégies de défense nationale qui mettent l’accent sur l’interopérabilité.

Il rappelle les conflits qui se déroulent actuellement en Europe, au Moyen-Orient et en Asie et s’attend à ce que la plateforme d’entraînement indépendant tout comme ses solutions de simulation soient en demande pour permettre de combler la demande des forces armées en préparation, les agences gouvernementales, les organisations de sécurité à travers le monde et les fabricants d’équipements d’origine.

Pour ce qui est des perspectives, la direction de Lockheed Martin s’attend à une croissance des ventes de moins de 5% pour 2024, tandis que la prévision de la Banque Royale pour CAE se situe à plus de 5% pour 2024 et 2025.

Malgré ces points positifs pour l’entreprise québécoise, l’analyste note tout de même que Lockheed Martin mentionne que sa chaîne de valeur demeure restreinte à cause de délais plus longs. Il voit cela comme un risque à court terme pour l’amélioration des marges de CAE, un des points d’emphase des investisseurs, ce qui pourrait faire varier leur humeur face au titre.

La Banque Nationale maintient sa prévision de surperformance du titre de CAE face à son secteur d’activités ainsi que son cours cible de 37 $.

 

 

Banque Scotia (BNS, 59,95$): une restructuration qui aura des effets en 2024

Sur le même sujet

À surveiller: Québecor, BRP et Nvidia

23/02/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres de Québecor, BRP et Nvidia? Voici des recommandations d’analystes.

À surveiller: MTY, Lightspeed et RioCan

16/02/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres MTY, Lightspeed et RioCan? Voici des recommandations d’analystes.

À la une

Possible victoire russe en Ukraine: de graves répercussions

23/02/2024 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs facteurs rendent difficiles pour l'Ukraine la reprise des territoires conquis par la Russie.

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Mis à jour le 23/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en hausse de près de 100 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour le 23/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.