À surveiller: BRP, Winnebago et AG Growth

Publié le 04/10/2021 à 10:00

À surveiller: BRP, Winnebago et AG Growth

Publié le 04/10/2021 à 10:00

Par Jean Gagnon

Une visite à l’usine de Valcourt de BRP, suivi d’une période de questions avec son directeur financier, Sébastien Martel, ont certainement enthousiasmé Benoit Poirier, analyste chez Desjardins. (Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres de BRP, Winnebago et AG Growth? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

BRP (DOO, 118,16 $): Des leviers de croissance pour plusieurs années à venir

Une visite à l’usine de Valcourt de BRP, suivie d’une période de questions avec son directeur financier, Sébastien Martel, ont certainement enthousiasmé Benoit Poirier, analyste chez Desjardins, car en s’appuyant sur ses estimations faites à la suite de la révision du plan stratégique, il croit que le titre pourrait valoir 166 $.

L’analyste dit avoir été très impressionné par les capacités manufacturières de la société et par son nouveau produit, le Sea-Doo Switch. Il croit de plus que BRP profitera de plusieurs leviers de croissance qui seront bien en place pour les années à venir.

L’analyste de Desjardins explique que l’usine où sont produits les Ski-Doo et les Can-Am Spyder utilise une approche modulaire implantée il y à peine quelques années qui permet la production des deux items sur la même ligne d’assemblage.

L’analyste a aussi constaté que l’on fonctionne actuellement à fort régime, soit deux quarts/jour, et même trois quarts/jour pour certaines sections spécialisées.

Le directeur financier a également laissé savoir que la firme est très bien positionnée pour la prochaine saison de moto-neige alors que 70% de sa production pour la saison 2022 en Amérique du Nord est déjà vendue, ce qui constitue un nouveau record pour l'entreprise.

L’intrusion de BRP dans le secteur du ponton semble vouloir s’avérer un changement majeur dans les affaires de la firme québécoise qui faisait autrefois parti de Bombardier, mais qui fut vendu à un groupe d’investisseurs il y a 20 ans, et qui a fait l’objet d’un essaimage en bourse en 2013.

La direction indique que la majorité des modèles de pontons 2022 ont déjà été vendus, et que les détaillants ont même commencé à vendre les modèles 2023. Benoit Poirier réitère sa recommandation d’achat, et son cours cible sur 12 mois est de 150 $.

 

 

Page suivante: Winnebago Industries (WGO, NYSE, 79,54$US): L’analyste de la BMO hausse ses prévisions de bénéfices et son cours cible

Sur le même sujet

À surveiller : Telus, Dialogue Technologies de la Santé et BRP

10/05/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Telus, Dialogue Technologies de la Santé et BRP? Voici des recommandations d’analystes.

À surveiller: BRP, Winnebago et Celestica

28/03/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de BRP, Winnebago et Celestica? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

La loi 96 fait fausse route

Il y a 48 minutes | Miguel Ouellette

BLOGUE INVITÉ. Cette version encore plus sévère et contre-productive de la loi 101 devrait être mise de côté.

Ce que les repreneurs pensent, mais ne disent jamais

BLOGUE INVITÉ. Tous les repreneurs me parlent de trois enjeux qu'ils n’osent jamais aborder avec les membres du clan.

L'innovation peut régler des problèmes de société, dit le ministre Fitzgibbon

Le gouvernement alloue 2 milliards de dollars supplémentaires à la nouvelle mouture de la SQRI.