À surveiller: BRP, Dialogue et Couche-Tard

Publié le 17/03/2022 à 09:20

À surveiller: BRP, Dialogue et Couche-Tard

Publié le 17/03/2022 à 09:20

Par Charles Poulin
Une presse à journaux

L’impact de la guerre en Ukraine sera minimal pour BRP à court terme parce que la saison de motoneige tire à sa fin et que l’entreprise prévoit rediriger les stocks vers d’autres marchés pour combler une forte demande mondiale. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres BRP, Dialogue et Couche-Tard? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


BRP (DOO.TO, 86,62 $): la Russie assombrit les perspectives

Si les fondamentaux de BRP n’ont pas changé au cours du dernier trimestre, les perspectives, elles, se sont assombries en raison de la guerre que livre la Russie à l’Ukraine.

L’analyste Mark Petrie, de Marchés des capitaux CIBC, note que les actions du fabricant de véhicules récréatifs québécois a sous-performé l’indice de la Bourse de Toronto au cours des derniers mois (-20% contre -1,5%). Cette situation a notamment été causée par l’exposition de BRP en Europe de l’Est et des tensions géopolitiques actuelles dans ce secteur du globe.

La CIBC estime à 4% (290 M$) la part des revenus provenant de cette région, la majeure partie de la Russie. BRP a récemment annoncé qu’elle cessait temporairement ses activités à cet endroit, mais l’institution financière croit que l’impact sera minimal à court terme parce que la saison de motoneige tire à sa fin et que l’entreprise prévoit rediriger les stocks vers d’autres marchés pour combler une forte demande mondiale.

Mark Petrie dit prévoir 2,3 G$ de ventes pour le quatrième trimestre, dont les résultats seront présentés le 25 mars. Les revenus seront propulsés par les produits saisonniers et annuels. La marge brute devrait baisser de 231 points de base, affirme l’analyste, en raison de la hausse des matières premières et des difficultés opérationnelles (inondations en Colombie-Britannique et absentéisme lié à Omicron). Ces difficultés seront toutefois amoindries par une augmentation des prix et une activité marketing moins soutenue.

Malgré l’incertitude grandissante, la CIBC croit que BRP a plusieurs initiatives en cours qui lui permettront de faire progresser ses parts du marché des sports motorisés ainsi que de renflouer son inventaire auprès des distributeurs.

La CIBC maintient son évaluation de «surperformance» face à ses pairs, mais adopte une position plus prudente en diminuant le cours cible de l’action de 135 $ à 114 $.

 

Dialogue (CARE.TO, 5,61 $): rendement sur le capital investi encore attirant

Sur le même sujet

À surveiller: BRP, Couche-Tard et Québecor

20/06/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de BRP, Couche-Tard et Québecor? Voici quelques recommandations d’analystes.

BRP: des cours cibles de 111$ à 154$ reflètent les doutes

Édition du 15 Juin 2022 | Dominique Beauchamp

LE TAUREAU CONTRE L'OURS. Que vous soyez optimiste ou pessimiste, retrouvez l’analyse d’un titre en deux parties.

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour à 17:10 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.