À surveiller: Brookfield, BRP et Bombardier

Publié le 24/03/2023 à 10:25

À surveiller: Brookfield, BRP et Bombardier

Publié le 24/03/2023 à 10:25

Par lesaffaires.com
Un appareil Global 7500 de Bombardier

L'analyste Walter Spracklin, de RBC Marchés des capitaux, est très optimiste envers le titre de Bombardier. (Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres de Brookfield, BRP et Bombardier? Voici quelques recommandations d'analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes. 

 

Brookfield (BN, NY, 29,22$ US, Tor., 40,14$): le géant de l’immobilier et des infrastructures au plus bas en dix ans

Les investisseurs boudent le holding de l’empire Brookfield à point tel que l’évaluation du titre de la société qui chapeaute quatre sociétés en Bourse, est au plus bas en plus de dix ans.

Geoffrey Kwan, de RBC Marchés des capitaux, évalue en effet que le conglomérat se négocie au rabais de 37% par rapport à la valeur nette de tous les actifs, même en appliquant des normes plus prudentes que les standards comptables IFRS aux actifs immobiliers.

Pressé par ses clients d’expliquer la dépréciation du titre, l’analyste s’avoue un peu perplexe parce qu’on sait depuis des trimestres que le travail à distance augmente le taux d’inoccupation des tours à bureaux et que la hausse abrupte des taux dévalue la valeur des bâtiments. En novembre, «ces inquiétudes existaient déjà et Brookfield s’échangeaient à un rabais de seulement 10% par rapport à sa valeur d’actif nette», fait-il valoir.

Le retour de ce rabais de 10% par exemple ferait rebondir l’action de 45% à 42 $US, illustre-t-il.

Les craintes au sujet de l’effet de hausse historique des taux sur la valeur marchande des immeubles et sur leurs hypothèques sont «compréhensibles», mais la dépréciation de l’action de Brookfield lui semble tout de même «exagérée».

Afin d’appuyer sa thèse, Geoffrey Kwan décortique la valeur du groupe en pièces détachées à l’aide des cours des quatre filiales cotées et de la valeur attribuée aux placements privés, desquels il retranche les dettes.

Ses calculs démontrent que le cours du titre accorde une valeur nulle aux placements immobiliers (dont la valeur selon les normes IFRS est de 19,56 $US par action) et attribue un rabais de 51% aux placements privés hors du secteur immobilier (qui ont une valeur de 6,97 $US par action), avance-t-il.

Geoffrey Kwan apprécie la longue feuille de Brookfield en tant qu’investisseur, gestionnaire et exploitant d’actifs, les liquidités de 124 milliards de dollars américains à sa disposition, le portefeuille différencié de gestion de placements alternatifs, sa capacité de récolter des capitaux et les avantages que lui procure sa grande envergure.

L’analyste diminue tout de même son cours cible de 54 à 51$US afin de s’ajuster aux récents tumultes boursiers. Cet objectif représente un rabais de 5% par rapport à la valeur d’actifs nette (NAV) qu'il établit et tient compte aussi d’une croissance annuelle de 15% de cette NAV.

 

Dominique Beauchamp

 

 

BRP (DOO, 105$) : une hausse des ventes surprenante

Sur le même sujet

À surveiller: Bombardier, Exchange Income Corporation et Dollarama

31/05/2023 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Bombardier, Exchange Income Corp. et Dollarama? Voici des recommandations d’analystes.

Nvidia dépasse les 1000 G$ US de valorisation à Wall Street

30/05/2023 | AFP

Nvidia rejoint le cercle très fermé des cinq groupes affichant mille milliards de dollars américains de valorisations.

À la une

Feux de forêts: des pertes économiques pour des minières

Exploration Brunswick a suspendu temporairement ses activités d’exploration dans la région d’Eeyou Istchee Baie-James.

Bourse: Wall Street reprend son souffle et conclut en modeste hausse

Mis à jour il y a 25 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en hausse.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour il y a 12 minutes | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.