À surveiller: Boralex, Semafo et CN

Publié le 24/01/2018 à 09:16

À surveiller: Boralex, Semafo et CN

Publié le 24/01/2018 à 09:16

Par Stéphane Rolland

Canadien National (CNR., 100,13$) : un moment difficile

Même si le CN est un «champion de son industrie», ses difficultés n’offrent pas une occasion d’achat, pense Steve Hansen, de Raymond James.

Au quatrième trimestre, le bénéfice ajusté par action a été de 1,20$, en baisse de 2,2% par rapport à l’an dernier. Le résultat est inférieur à la prévision du consensus des analystes à 1,22$. Les coûts d’exploitation ont été plus élevés que prévu en raison d’une congestion liée à un achalandage trop important sur les rails. Une panne liée à un incident météorologique a également grugé le bénéfice.

La société a augmenté ses dépenses d’investissement pour corriger le tir, mais l’analyste pense qu’il n’y aura pas plus de capacité sur son réseau avant la deuxième moitié de l’année.

Ainsi, les prévisions de la direction pour 2018 laissent à désirer, juge l’analyste, avec une croissance de 5% à 8% du bénéfice par action.

À 20,5 fois la prévision du bénéfice par action 2018 effectuée par Raymond James, M. Hansen note que le titre s’échange au haut de la fourchette des trois dernières années (15 fois à 21 fois). L’évaluation reflète déjà la qualité de la société. Il maintient donc sa recommandation «performance de marché», mais abaisse sa cible de 115$ à 110$.

À la une

Projet de loi 61: accélérer des projets d'infrastructures

Il y a 5 minutes | La Presse Canadienne

Des projets pourraient bénéficier de « mesures d’accélération », telles que des « procédures d’expropriation allégées».

L'indemnité de départ de l'ex-patron de Bombardier mal reçue par une firme

Il y a 11 minutes | La Presse Canadienne

Glass Lewis « remet en question » les « indemnités substantielles » octroyées à Alain Bellemare.

La Banque du Canada maintient son taux directeur à 0,25%

11:22 | AFP

« L’économie canadienne semble avoir évité le scénario le plus pessimiste ».