À surveiller: Bombardier, Squarespace et CGI

Publié le 20/07/2021 à 09:36

À surveiller: Bombardier, Squarespace et CGI

Publié le 20/07/2021 à 09:36

Par Catherine Charron

(Photo: Getty Images)

Que faire avec les titres de Bombardier, Squarespace et CGI? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Bombardier (BBD.B, 1,37 $): des résultats propulsés par des réacteurs

La performance du titre de Bombardier au cours du deuxième trimestre de 2021 a largement dépassé les attentes de Cameron Doerksen de la Financière Banque Nationale, qui estime que le fabricant de jet a mieux fait que l’ensemble des autres titres du secteur qu’il suit depuis le début de l’année.

Ce dernier s’attendait à ce que le fabricant de jets ait à faire davantage ses preuves, et à se trouver plus proche de ces cibles en matière de rentabilité et de flux de trésorerie avant de regagner la confiance des investisseurs.

Bien que l’analyste espère toujours voir une amélioration du côté des marges bénéficiaires de Bombardier, il concède que l’entreprise a fait de réels progrès du côté de ses ventes.

En effet, l’élément clé qui alimente cette croissance est la réhabilitation de la demande actuelle dans le secteur du jet d’affaires, ce qui devrait, selon l’analyste, bonifier son carnet de commandes au cours du prochain trimestre. Le plus récent rapport de WINGX laisse d’ailleurs entrevoir que les vols de ces appareils au cours des 12 premiers jours de juillet sont en hausse de 11 % par rapport à la même période en 2019. Comparé à 2020, on parle plutôt d’un bond de 40 %, rapporte Cameron Doerkse.

Au cours du deuxième trimestre de 2021, dont Bombardier dévoilera les résultats le 5 août 2021, la société dirigée par Éric Martel devrait avoir vendu 29 aéronefs, alors que l’analyste tablait sur 25, et livré 12 appareils Global 7500, soit plus que les 8 anticipés.

Ainsi, plus elle livrera d’appareils Global 7500, moins chers seront ses coûts de production, qui devraient baisser de 20 % entre le 50e et le 100e jet livré. Si l’entreprise parvient bel et bien à réduire ses coûts, cela pourrait lui permettre de générer près de 500 millions de dollars (M$) en bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA).

La société basée à Montréal continue d’ailleurs de rembourser sa dette et rendre plus équilibré son bilan financier en émettant notamment 1,2 G$ en obligation de premier ordre qui devrait arriver à échéance en 2026, afin de rembourser d’autres qui arrivent à échéance en 2022 et en 2023.

Bien que le bilan financier de l’entreprise demeure alourdi par ses pertes, Bombardier semble être sur la bonne voie pour générer des flux de trésorerie nets positifs, et ce dès 2022, ce qui gomme en partie les inquiétudes liées aux liquidités.

L’analyste anticipe que le titre poursuivra sur sa lancée, et ce, même si Bombardier n’arrive pas à atteindre sa cible d’un BAIIA de 1,5 milliard de dollars (G$) prévue pour 2025. Cameron Doerkse mise plutôt sur un BAIIA de 1,3 G$, rappelant au passage que le BAIIA généré en 2020 était de 200 millions de dollars.

C’est pourquoi la Financière Banque Nationale revoit à la hausse sa recommandation, la faisant passer de « performance de secteur » à « surperformance de secteur ». Elle augmente aussi son cours cible, qu’elle fixe à 1,75 $, alors qu’il était à 1 $ précédemment. Pour établir ce nouveau cours cible, elle table sur un multiple de 7,5 fois son ratio valeur d’entreprise/BAIIA anticipé pour 2025 (2,31 $), qu’elle ajuste à la baisse à raison de 10 % par année.

 

Squarespace Inc (SQSP, 53,55 $): des marges bénéficiaires à tout casser

Sur le même sujet

À surveiller: Sun Life, Saputo et Bombardier

06/10/2021 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Sun Life, Saputo et Bombardier? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bombardier pourrait avoir besoin de deniers publics pour des projets à long terme

Bombardier n’a pas besoin d’aide de l’État à court terme pour mener à bien ses projets.

À la une

Hydrogène vert et biocarburants: une future stratégie interventionniste

22/10/2021 | François Normand

ANALYSE. Les Affaires dévoile les grandes lignes de la stratégie que Québec annoncera dans les prochaines semaines.

Bourse: Le Dow Jones conclut sur un record mais la tech s'est repliée

Mis à jour le 22/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère hausse grâce au secteur de l'énergie.

Titres en action: Corus, Schlumberger, Continental, Honeywell, ...

22/10/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.