À surveiller: Bombardier, Savaria et CGI

Publié le 26/04/2019 à 09:01

À surveiller: Bombardier, Savaria et CGI

Publié le 26/04/2019 à 09:01

Des appareils Bombardier Global 7500.

(Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres de Bombardier, Savaria et CGI? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Bombardier (BBD.B, 2,48 $): Mieux vaut prévenir

Bien qu’elle ne divulguera ses résultats trimestriels que jeudi prochain le 2 mai, la direction de Bombardier a préféré hier prévenir les participants aux marchés que les chiffres seront inférieurs aux attentes. Les investisseurs ont réagi rapidement et le titre s’est délesté de plus de 15% durant la séance de négociations.

Toutefois, Cameron Doerksen, analyste chez Financière Banque Nationale qui suit de près la compagnie depuis plusieurs années, ne s’alarme pas outre-mesure à la suite de cette annonce. Il n’apporte que des ajustements mineurs à ses prévisions pour l’année 2020. Il maintient sa recommandation de «surperformance» et abaisse légèrement son cours cible de 5$ à 4,85$.

L’analyste avait déjà exprimé des craintes quant aux résultats du premier trimestre, et il avait réduit ses prévisions en conséquence. Bombardier indique maintenant que les bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) seront d’environ 265 millions. L’analyste prévoyait 270 millions.

L’utilisation des liquidités est toutefois plus grande qu’anticipée. La firme prévoit qu’elle sera d’environ 1 milliard, alors que Cameron Doerksen estimait 849 millions.

Bombardier prévient que les livraisons de jets d’affaires ont été plus faibles que prévu, mais ce qui a surtout affecté les résultats, ce sont les activités de la division Transport, note l’analyste. La marge bénéficiaire ajustée avant intérêts et impôts du secteur des trains sera d’environ 4% alors qu’il prévoyait 7,5%. Selon lui la faible marge est attribuable principalement à des révisions à la hausse des coûts de certains contrats en phase finale qui rencontrent des difficultés.

«L’annonce des révisions des estimés de Bombardier et la divulgation des problèmes que rencontrent certains contrats chez Bombardier Transport sont certainement décevants», dit l’analyste. «Mais la firme résoudra en grande partie ces problèmes cette année, et nous demeurons confiants que les marges bénéficiaires et les flux de trésorerie se rétabliront en 2020», conclut l’analyste. Sa perception fondamentale de l’entreprise n’a pas changé, assure-t-il.

Savaria (SIS, 13,35 $): Les questions demeurent


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

20/07/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Investir: trois critères pour choisir ses actions

19/07/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Un investisseur devrait analyser ses titres boursiers comme s'ils étaient une entreprise privée.