À surveiller: Bombardier, faut-il arrêter le CSeries?

Publié le 07/10/2015 à 09:45

À surveiller: Bombardier, faut-il arrêter le CSeries?

Publié le 07/10/2015 à 09:45

Par François Pouliot

(Photo: Bloomberg)

Que faire avec le titre de Bombardier? Voici quelques recommandations susceptibles d’influencer les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.


Bombardier (BBD.B, 1,77$) : faut-il annuler le programme CSeries?


Credit Suisse réitère une recommandation «neutre».


Robert Spingarn indique que l’approche d’Airbus est l’indication tacite que le programme CSeries est dans une situation désastreuse. Il estime que le constat vient probablement de l’arrivée du nouveau chef de direction, Alain Bellemare, qui a maintenant pleinement eu le temps d’évaluer la situation du CSeries.


L’analyste estime que trois options restent pour Bombardier : 1-gagner plus de commandes et stabiliser la situation, ce qui lui apparaît peu probable étant donné les résultats obtenus jusqu’à maintenant; 2- sécuriser une entente avec un partenaire qui ne soit pas un concurrent dominant (peut-être avec les Chinois, avec qui l’on pourrait aussi embarquer une participation dans Bombardier Transport); 3- annuler totalement le programme CSeries pour mettre fin à l’hémorragie et préserver les liquidités.


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT 


Monsieur Spingarn croit que Bombardier a encore pour entre 1 et 2 G$ à « brûler » sur le CSeries sur deux ou trois ans en raison du processus de certification et du lancement de la production. Il juge qu’une interruption du programme coûterait moins de 1 G$ en pénalités.


La cible est à 1,98$.



image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

La Banque mondiale demande des explications à Bombardier

L’organisme lui a transmis une lettre de demande de justification relative à un contrat de matériel ferroviaire.

Bombardier: stupeur et inquiétude à Belfast

02/05/2019 | Martin Jolicoeur

L'annonce de Bombardier ajoute à l'inquiétude économique entourant le Brexit en Irlande du Nord.

À la une

10 choses à savoir jeudi

Apple aurait acheté Tesla à 240$US l'action, un bras robotisé juste pour vous. Et pourquoi pas de l'avocat en bâton?

Propriétaires d'entreprises: sauvez de l'impôt et retenez vos employés grâce aux frais médicaux

22/05/2019 | Dany Provost

BLOGUE INVITÉ. Un régime «coût-plus» complète une assurance collective standard pour attirer des candidats de valeur.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

07:06 | LesAffaires.com et AFP

«Les incertitudes autour de ces négociations commerciales vont perdurer au moins jusqu'au G20.»