À surveiller: Bombardier, Corus Entertainment et Jamieson Wellness

Publié le 06/06/2019 à 09:07

À surveiller: Bombardier, Corus Entertainment et Jamieson Wellness

Publié le 06/06/2019 à 09:07

Par Jean Gagnon

Corus Entertainment (CJR, 6,41 $): un pas important dans la bonne direction, selon un analyste

L’annonce de Shaw Communications le 15 mai de sa décision de vendre sa participation dans Corus à un prix 6,80$ a causé depuis ce moment beaucoup de pression sur le titre de Corus. Mais au cours actuel, Jeff Fan, analyste de Banque Scotia, considère qu’il s’agit là d’une excellente occasion d’achat en vue d’un cours cible de 8,40$ sur un an, soit une appréciation de plus de 31% à laquelle s’ajoute un dividende de 0,34$.

L’analyste assistait le 3 juin à la rencontre Corus 2019 Upfront lors de laquelle la firme recevait les annonceurs et les agences acheteuses de publicité afin de leur annoncer ses plans pour la prochaine saison automnale.

Les investisseurs sont inquiets des risques reliés à la publicité télévisuelle, reconnait l’analyste. Mais il se réconforte de l’emphase mise par la firme sur des initiatives pro-actives qui lui permettront de maintenir sa position de partenaire à long terme pour les annonceurs. Il s’agit là pour lui d’un pas important dans la bonne direction.

Corus a annoncé des partenariats avec Complex Networks et Twitter afin de distribuer et de créer du contenu original, note l’analyste. Complex Networks est surtout centré sur les contenus culturels pour les jeunes. Corus s’occupera de distribuer ces contenus en plus de participer à la création de contenu original à saveur locale. Ces partenariats sont stratégiques pour Corus dans sa quête de gagner de nouveaux annonceurs désireux d’atteindre un auditoire plus jeune.

Au chapitre de la distribution, Corus a annoncé la création de STAKTV, un ensemble de 12 canaux de télévision qui seront disponibles par Amazon Prime Video Channels au prix de 12,99$ par mois, un prix susceptible d’attirer de nouveaux adhérents, soutient l’analyste.

Jamieson Wellness (JWEL, 19,51 $): trois nouvelles licences qui rassurent quant au commerce avec la Chine

À la une

Bourse: Wall Street en petite hausse après l'accord sino-américain

Mis à jour à 16:50 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La victoire électorale de Boris Johnson au Royaume-Uni a aussi influencé les marchés.

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

06:49 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un FNB peut-il faire faillite?

12:28 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?