À surveiller: Bombardier, Converge Technology et Hydro One

Publié le 22/06/2022 à 09:40

À surveiller: Bombardier, Converge Technology et Hydro One

Publié le 22/06/2022 à 09:40

Par Dominique Beauchamp

Tim James, de TD Valeurs mobilières, croit tout autant au potentiel de Bombardier de doubler en Bourse. (Photo: Getty Images)

Que faire avec les titres de Bombardier, Converge Technology et Hydro One? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Bombardier (BBD.B, 25,37 $): la nouvelle conjoncture impose une petite gêne

Tim James, de TD Valeurs mobilières, croit tout autant au potentiel de Bombardier de doubler et même plus en Bourse. Toutefois, il tempère son évaluation afin d’incorporer le risque additionnel que pose la conjoncture pour le fabricant entièrement recentré sur les jets d’affaires et dont la dette de 5 milliards de dollars est encore élevée.

L’analyste fait valoir que la crédibilité croissante des dirigeants, l’exécution de la stratégie et la «livraison» des objectifs financiers ne sont pas en cause, dans sa révision. Il attribue entièrement la réduction du cours cible au climat morose des marchés financiers qui craignent de plus en plus une récession en 2023. Ce contexte pourrait freiner le rétablissement du multiple d’évaluation de Bombardier à court terme, dot-il.

Du même souffle par contre, l’analyste reconnaît que le ralentissement potentiel de l’économie américaine et mondiale en 2023, ainsi que la faiblesse persistante des marchés boursiers, représentent «un risque pour nos prévisions financières», écrit-il.

Tim James continue néanmoins de croire que l’échéance de la dette de Bombardier, les mesures instaurées pour relever les marges et la demande soutenue pour les jets d’affaires devraient amortir les répercussions d’un ralentissement économique.

Au final, l’analyste estime que même dans un scénario qui verrait les livraisons d’appareils baisser de 12 à 13% en 2023 (par rapport à une hausse prévue de 2,5%), le bénéfice d’exploitation ne baisserait pas sous le niveau qu’il avait en 2021. Les flux de trésorerie resteraient également excédentaires.

Même si ces prévisions pourraient être revues à la baisse, l’analyste réitère sa recommandation d’achat pour les investisseurs «tolérants au risque».

Il abaisse son cours cible de 69 à 62 $ parce que le multiple d’évaluation passe de 8,5 à 8 fois le bénéfice d’exploitation annuel prévu, à la fin du premier trimestre de 2024.

Ce cours cible mise donc sur un fort rebond de 144% du titre. La dette élevée augmente le «profil de risque d’un fabricant dédié aux jets d’affaires», dit-il, mais le «fort potentiel de regain ajusté pour ce risque justifie l’achat des actions».

 

Converge Technology (CTS, 5,61$): le revendeur en TI poursuit ses achats, de l’Allemagne à Montréal

À la une

Guerre en Ukraine: vers un scénario à la coréenne?

02/07/2022 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs scénarios sont possibles en Ukraine, mais le plus plausible est une division durable du pays en deux.

Faire partie de la même équipe que Cole Caufield avec Lipsweater

01/07/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise propose aux mordus du hockey de faire partie du même club que Cole Caufield.

Bourse: Wall Street termine en hausse, coup de rein avant le week-end férié

Mis à jour le 01/07/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée pour la Fête du Canada.