À surveiller: Bombardier, BCE et Lightspeed Commerce

Publié le 04/11/2022 à 09:36

À surveiller: Bombardier, BCE et Lightspeed Commerce

Publié le 04/11/2022 à 09:36

Par Catherine Charron

Lightspeed Commerce (LSPD, 20,04$): les investisseurs ne regardent pas le bon indicateur

Après avoir consulté les résultats de Lighstpeed Commerce, qui ont été froidement reçus par les investisseurs, l’analyste d’ATB Capital, Martin Toner, continue de croire que son titre est sous-évalué.

L’entreprise a de la difficulté à changer ce vers quoi les investisseurs basent la lecture de sa performance, estime-t-il: ils devraient non plus se concentrer sur la croissance de ses parts de marché, mais bien, sur d’autres indicateurs de croissance, comme la valeur de transaction brute. «La croissance de ce paramètre est la preuve que ça fonctionne», écrit l’analyste.

Depuis le quatrième trimestre de 2022, l’entreprise se concentre davantage sur la qualité des entreprises qui ont recours à ses différentes solutions technologiques, et non plus sur la quantité.

Ce trimestre-ci, la valeur de transaction brute a atteint 22,3 milliards de dollars américains (G$ US), ce qui représente un bond de 18,6% par rapport à la même période l’an dernier. C’est toutefois moins que ce sur quoi misait Martin Toner, à 23,7 G$ US.

Les revenus consolidés de l’entreprise ont atteint 183,7 millions de dollars américains (M$ US), ce qui est non seulement supérieur aux prévisions du consensus (182,9 M$ US), mais aussi à celle de l’analyste (178,6 M$ US).

Bien qu’ils représentent un bond de 25,5% par rapport à la même période l’an dernier, les revenus tirés de ses abonnements (74,5 M$ US) sont légèrement sous les prévisions de Martin Toner (75,3 M$ US).

Les pertes avant intérêt, impôt et amortissement ajusté ont atteint 8,5 M$ US. Le consensus s’attendait plutôt à ce qu’elle soit de l’ordre de 10,5 M$ US, tandis que l’analyste tablait sur 17 M$ US.

Ses pertes par action ajustée ont atteint 0,05 $ US et non pas 0,07 $ US comme s’attendait le consensus des analystes. Ses marges brutes représentent 44,4% de ses revenus. C’est 440 points de base de moins qu’à la même période l’an dernier.

Lightspeed a toutefois revu à la baisse ses attentes à l’égard des revenus qu’elle compte générer au troisième trimestre, à cause du taux de change et des pressions macroéconomiques.

Elle mise dorénavant sur une fourchette de 189 M$ US à 194 M$ US, ce qui diminue du même coup ses prévisions pour l’exercice 2023. La direction vise maintenant une fourchette de 740 M$ US à 750 M$ US, et non plus de 740 M$ US à 760 M$ US. C’est moins que les 199 M$ US anticipés par le consensus.

Bien qu’il réduit son cours cible de 70 $ US à 60 $ US, l’analyste de ATB Capital maintient sa recommandation de «surperformance de secteur», convaincu que de nombreux facteurs devraient continuer à nourrir la croissance de ses revenus.

Sur le même sujet

À surveiller: Microsoft, Aritzia et Cisco

22/09/2023 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Microsoft, Aritzia et Cisco? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: AtkinsRealis (SNC-Lavalin), Stingray et Intact?

14/09/2023 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRealis (SNC-Lavalin), Stingray et Intact? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

CELI: cette opération peut vous faire payer des impôts sur vos profits

22/09/2023 | Morningstar

Il serait prudent de consulter un avocat-fiscaliste averti avant toute opération importante ou fréquente.

Climat: l'influence de McKinsey à l'ONU inquiète

Mis à jour le 24/09/2023 | La Presse Canadienne

La firme de consultants conseille également les plus grands pollueurs de la planète.

Josée Lavigueur, celle qui a su nous faire bouger

24/09/2023 | Dominique Talbot

«Je me considère comme quelqu’un qui a peut-être inspiré, donné le goût ou démocratisé l’entraînement.»