À surveiller: Bombardier, Aritzia, et Universal Health

Publié le 07/07/2022 à 08:30

À surveiller: Bombardier, Aritzia, et Universal Health

Publié le 07/07/2022 à 08:30

Par Dominique Beauchamp

Les investisseurs abordent l’industrie des jets d’affaires avec prudence redoutant que le cycle favorable des ventes tire à sa fin, explique Benoit Poirier, de Desjardins Marché des capitaux. (Photo: Getty Images)

Que faire avec les titres de Bombardier, Aritzia et Universal Health? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Bombardier (BBD.B, 18,64 $): le chaos aérien pourrait prolonger la demande pour les jets d’affaires

Les investisseurs abordent l’industrie des jets d’affaires avec prudence redoutant que le cycle favorable des ventes tire à sa fin, explique Benoit Poirier, de Desjardins Marché des capitaux. Le ratio qui compare les nouvelles commandes aux revenus facturés a en effet atteint un record de 2,5 fois pour Bombardier, au premier trimestre, faisant craindre un sommet pour le fabricant.

L’analyste fait toutefois valoir que les retards et les annulations de vols tant en Amérique du Nord et qu’en Europe pourraient, au contraire, prolonger le cycle des jets d’affaires. «Les perturbations observées dans l’aviation commerciale mondialement nous semblent un fort vent de dos qui attirera des clients aux jets d’affaires et soutiendra le niveau élevé d’activité actuel», évoque l’analyste. La «démocratisation» des vols privés, grâce aux fournisseurs d’aviation privée à la demande tels que Wheels Up, est un autre facteur favorable.

Benoit Poirier cite aussi un article du Financial Times dans lequel le principal fournisseur de location de jets privés NetJets indique que la demande pour les vols privés est si forte que la société suspend la vente de cartes prépayées jusqu’à la fin de 2022.

De plus, quelque 70% des abonnés de Private Jet Card Comparisons, l’unique guide indépendant des divers services de vol privés, sont inscrits pour plus d’une solution d’aviation privée. Les tarifs de vols nolisés privés ont aussi augmenté de 6% au deuxième trimestre, selon sa publication de juillet.

«Ses abonnés prévoient voler privément 39,7 heures au cours des douze prochains mois, un niveau légèrement plus faible que la moyenne de 41,7 heures des douze derniers mois. Ces données sont de bon augure pour les résultats du deuxième trimestre de Bombardier (attendus le 4 août)», renchérit l’analyste.

Le niveau des commandes, les heures de vol et les stocks de jets d’affaires d’occasion pointent tous dans la bonne direction pour les prochains résultats trimestriels de la société. «Nous ne percevons aucune preuve claire de ralentissement et demeurons optimistes pour Bombardier», ajoute Benoit Poirier.

À ses yeux, le plus récent recul de 31% de l’action (depuis le 17 juin) offre une occasion d’acheter le titre dont l’évaluation de 40% inférieure à celle de ses semblables General Dynamics (GD, 219,56 $US), Textron (TXT, 60,26 $US) et Embraer (ERJ, 8,47 $US) ne se justifie pas.

Il renouvelle donc sa recommandation d’achat et son cours cible de 80 $, soit quatre fois le cours actuel.

 

Aritzia (ATZ, 34,36$): RBC modère son enthousiasme la veille des résultats du détaillant prisé

Sur le même sujet

À surveiller: Cargojet, Quincaillerie Richelieu et Aritzia

11/07/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Cargojet, Quincaillerie Richelieu et Aritzia ? Voici quelques recommandations d'analystes.

À surveiller: SNC-Lavalin, Canadian Natural Resources et Aritzia

09/05/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de SNC-Lavalin, Canadian Natural Resources et Aritzia? Voici des recommandations d'analystes.

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, un temps mort faute de catalyseur

Mis à jour le 17/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine aussi dans le rouge.

À surveiller: Apple, McDonald's et WSP

17/08/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres d’Apple, McDonald’s et WSP? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

17/08/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.