À surveiller: BCE, TFI International et Celestica

Publié le 02/05/2022 à 09:09

À surveiller: BCE, TFI International et Celestica

Publié le 02/05/2022 à 09:09

Par Jean Gagnon
Une cabine téléphonique de Bell

Le titre de BCE a reculé de 7% depuis une dizaine de jours. (Photo: LesAffaires.com)

Que faire avec les titres de BCE, TFI International et Celestica? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

BCE (BCE, 68,30 $): de bons résultats pour le 1er trimestre selon l’analyste de la CIBC

Bien que le cours de l’action de la société canadienne de télécommunications se soit dégonflé de plus de 7% depuis une semaine et demie, Stephanie Price, analyste chez CIBC Marchés des capitaux, prévoit que celle-ci divulguera le 5 mai de solides résultats, principalement dans le secteur du sans-fil.

Mais tout en reconnaissant que les investissements dans la fibre apporteront des bénéfices pendant une bonne période de temps, l’analyste demeure neutre sur le titre, et elle maintient son cours cible à 73 $, soit le niveau auquel il se négociait plus tôt en avril.

L’analyste prévoit que les revenus consolidés du 1er trimestre totaliseront 5,923 millions $, en hausse de 3,8% sur l’année précédente, et que les bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) atteindront 2,520 millions $, soit une augmentation de 3,7% comparativement à l’année précédente. Ces prévisions sont légèrement au-dessus de celles du consensus des analystes.

Stephanie Price prévoit que la reprise dans le secteur du sans-fil va se poursuivre. Bien que le 1er trimestre soit historiquement plus faible dans le sans-fil, elle perçoit tout de même une amélioration des conditions de marché dans ce secteur, qui se répercute chez BCE par une augmentation des abonnés, ainsi que par une hausse de plus de 3% des revenus par utilisateur à la suite d’une reprise des appels en itinérance et d’une augmentation des abonnés aux plans illimités.

La réouverture des économies aura favorisé la reprise du sans-fil, prévoit l’analyste. Elle croit que la demande aura augmenté alors que les consommateurs auront mis à niveau leurs appareils et se seront tournés vers des plans plus élaborés.

Le secteur de l’Internet résidentiel a connu une bonne année en 2021, et elle prévoit que le secteur sera à nouveau un bon contributeur aux résultats.

Quant au secteur des médias, l’analyste prévoit une croissance des revenus de 10% et du BAIIA de 15% sur l’année précédente étant donné que les résultats se comparent à une période qui avait été affectée par la pandémie en 2021.

 

TFI International (TFII, 103,34 $): de bons résultats, malgré un contexte difficile

Sur le même sujet

Banques centrales: coup de chaud sur les taux directeurs

17/06/2022 | AFP

Plusieurs banques centrales ont annoncé une hausse de leurs taux directeurs, au risque de pousser vers la récession.

La BCE abat ses atouts pour combattre l'envolée des taux souverains

Mis à jour le 15/06/2022 | AFP

La Banque centrale européenne a promis mercredi de faire preuve de «flexibilité» dans sa politique monétaire.

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour à 17:10 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.