À surveiller: BCE, Semafo et Starbucks

Publié le 25/04/2016 à 09:22

À surveiller: BCE, Semafo et Starbucks

Publié le 25/04/2016 à 09:22

Par François Pouliot
Semafo (SMF, 4,66$) : hausse de recommandation


Raymond James hausse sa recommandation à «surperformance».


Chris Thompson dit avoir ajusté son modèle en incorporant quelques ajustements opérationnels au plan d’exploitation de la mine Mana, au Burkina Faso. Il dit aussi tenir compte d’un nouveau financement par actions de 115 M$ que l’entreprise vient de compléter.


L’analyste estime qu’avec ce financement, la société a maintenant suffisamment d’argent pour pouvoir devenir un producteur de 500 000 onces d’or par année en 2019. Il souligne que le solide bilan de l’entreprise lui permet maintenant de financer plus que le projet Natougou, également situé au Burkina Faso.


Monsieur Thompson estime en outre que Semafo est l’un des producteurs d’or avec les plus faibles coûts de l’Afrique de l’Ouest.


La cible est haussée de 5,50$ à 6$.



image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À surveiller: La Baie, BCE et Cascades

07/01/2019 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Hudson Bay, BCE et Cascades?

La BCE met un frein à sa tactique anti-crise

13/12/2018 | AFP

En trois ans et demi, l’institut de Francfort aura injecté sur le marché la somme faramineuse de 2 600G d’euros.

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.