À surveiller: BCE, Semafo et Starbucks

Publié le 25/04/2016 à 09:22

À surveiller: BCE, Semafo et Starbucks

Publié le 25/04/2016 à 09:22

Par François Pouliot

(Photo: LesAffaires.com)

Que faire avec les titres de BCE, Semafo et Starbucks? Voici quelques recommandations d’analystes qui pourraient influencer les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.


BCE (BCE, 58,77$) : baisse de recommandation


Banque Scotia abaisse la recommandation à «performance de secteur».


Jeff Fan dit devenir de plus en plus préoccupé par l’accentuation de la concurrence dans la large bande filaire, de même que par le niveau d’évaluation du titre.


L’analyste note que les câblos semblent s’être dernièrement réveillés et y vont de promotions plus importantes. Il croit que cela se traduit par une baisse des abonnements télé et Internet chez Bell et que celle-ci a contre-attaqué avec des promotions plus importantes sur l’Internet filaire à haut débit (FIBE Gigabit). Il dit redouter que le déploiement du service haut débit pourrait ne pas générer suffisamment de revenus par unité pour justifier son extension.


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT 


Monsieur Fan note également que le titre se négocie à 8,3 fois le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA), ce qui est près du sommet de 8,5 fois atteint en octobre 2015.


Le dividende est à 2,60$ par action (4,4%).


La cible est à 60$.



image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À surveiller: La Baie, BCE et Cascades

07/01/2019 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Hudson Bay, BCE et Cascades?

La BCE met un frein à sa tactique anti-crise

13/12/2018 | AFP

En trois ans et demi, l’institut de Francfort aura injecté sur le marché la somme faramineuse de 2 600G d’euros.

À la une

Metro prend le plein contrôle de Première Moisson

Après les Coutu, au tour de la famille Colpron-Fiset de céder les rênes de Première Moisson.

Dans la classe moyenne? Voici pourquoi tu t'appauvris

BALADO - La classe moyenne a glissé de 64 à 61% de la population de l'OCDE depuis 40 ans. Au Canada, c'est 58%.

Débat: les sables bitumineux, un investissement vert?

BLOGUE. Le panel «L'avenir de la finance durable au Canada» a soulevé plusieurs questions. Je les dépose pour réflexion.