À surveiller: BCE, Mediagrif et InterRent

Publié le 02/07/2020 à 08:50

À surveiller: BCE, Mediagrif et InterRent

Publié le 02/07/2020 à 08:50

Par Dominique Beauchamp

Photo: Romeo Mocafico

Que faire avec les titres de BCE, Mediagrif et InterRent? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


BCE (BCE, 56,76$): la pandémie infectera le prochain trimestre

Les résultats du deuxième trimestre de BCE, attendus le 7 août, pourraient surprendre les investisseurs, mais pas de la bonne façon.

La pandémie se fera sentir si l’on se fie aux prévisions d’Adam Shine, de la Financière Banque Nationale.

L’analyste prévoit en effet un recul de 10% des revenus et de 9,4% du bénéfice d’exploitation. Le bénéfice de 0,66$ par action qu’il prévoit se compare au consensus de 0,77$.

Ce trimestre souffrira du confinement d’avril et de mai et de la lente reprise depuis.

Une foule de dépenses exceptionnelles nuira aux résultats, incluant le don d’équipements de protection au gouvernement, les dons accrus aux organismes de santé mentale, des mesures sanitaires dans les magasins, les centres d’appel et les bureaux ainsi que la réaffectation de milliers d’employés. Adam Shine estime ces coûts à 90 millions de dollars.

Le service filaire devrait voir une baisse de 2% des revenus et de 5,6% du bénéfice d’exploitation. Bell Canada a repoussé la hausse de ses tarifs et a suspendu les surcharges de données tandis que certains clients ont demandé des concessions.

Le service de télé Bell Fibe devrait aussi avoir perdu 15 000 clients, tandis que 67 000 autres auront abandonné leur ligne filaire.

Le service sans fil devrait voir les revenus mensuels par abonné baisser de 7,1% à 63,88$, à cause d’une baisse des revenus d’itinérance, des surcharges de données et du nombre d’activations.

L’ajout prévu de 20 000 d’abonnés sans fil sera cinq fois moindre qu’un an plus tôt, estime aussi Adam Shine.

En revanche, la recul des ventes de téléphones intelligents et des dépenses relatives à l’acquisition d’abonnés améliorera la marge d’exploitation sans fil.

L’analyste rappelle que BCE s’est engagée à maintenir ses dépenses en capital et son dividende en 2020. La vente récente de 25 de ses centres de données l'aidera à financer à soutenir ces sorties de fonds.

Adam Shine profite de cet aperçu pour réitérer sa recommandation d’achat.

Son cours cible inchangé de 62,50$ laisse entrevoir un rendement total de 16%, incluant le dividende de 5,9%.

 

Mediagrif (MDF, 5,82$): encore en transition

Sur le même sujet

La BCE décide le statu quo monétaire face à la COVID-19

10/09/2020 | AFP

Les marchés financiers devraient «se focaliser sur la rhétorique» de la Française concernant l'euro.

À surveiller: Osisko, BCE et Apple

06/08/2020 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Redevances aurifères Osisko, BCE et Apple? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Bourse: Wall Street au vert, attendant toujours un plan de relance

Mis à jour le 22/10/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine au vert, avant le dernier débat Trump-Biden.

Titres en action: Precision Drilling, Corus, Rogers, Coca-Cola...

Mis à jour le 22/10/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Abitibi: une importante mine d'or pourrait reprendre du service en 2021

L’une des plus importantes mines d’or en Abitibi−Témiscamingue, la mine Kiena, pourrait reprendre sa production en 2021.