À surveiller: BCE, Mediagrif et InterRent

Publié le 02/07/2020 à 08:50

À surveiller: BCE, Mediagrif et InterRent

Publié le 02/07/2020 à 08:50

Par Dominique Beauchamp

Photo: Romeo Mocafico

Que faire avec les titres de BCE, Mediagrif et InterRent? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


BCE (BCE, 56,76$): la pandémie infectera le prochain trimestre

Les résultats du deuxième trimestre de BCE, attendus le 7 août, pourraient surprendre les investisseurs, mais pas de la bonne façon.

La pandémie se fera sentir si l’on se fie aux prévisions d’Adam Shine, de la Financière Banque Nationale.

L’analyste prévoit en effet un recul de 10% des revenus et de 9,4% du bénéfice d’exploitation. Le bénéfice de 0,66$ par action qu’il prévoit se compare au consensus de 0,77$.

Ce trimestre souffrira du confinement d’avril et de mai et de la lente reprise depuis.

Une foule de dépenses exceptionnelles nuira aux résultats, incluant le don d’équipements de protection au gouvernement, les dons accrus aux organismes de santé mentale, des mesures sanitaires dans les magasins, les centres d’appel et les bureaux ainsi que la réaffectation de milliers d’employés. Adam Shine estime ces coûts à 90 millions de dollars.

Le service filaire devrait voir une baisse de 2% des revenus et de 5,6% du bénéfice d’exploitation. Bell Canada a repoussé la hausse de ses tarifs et a suspendu les surcharges de données tandis que certains clients ont demandé des concessions.

Le service de télé Bell Fibe devrait aussi avoir perdu 15 000 clients, tandis que 67 000 autres auront abandonné leur ligne filaire.

Le service sans fil devrait voir les revenus mensuels par abonné baisser de 7,1% à 63,88$, à cause d’une baisse des revenus d’itinérance, des surcharges de données et du nombre d’activations.

L’ajout prévu de 20 000 d’abonnés sans fil sera cinq fois moindre qu’un an plus tôt, estime aussi Adam Shine.

En revanche, la recul des ventes de téléphones intelligents et des dépenses relatives à l’acquisition d’abonnés améliorera la marge d’exploitation sans fil.

L’analyste rappelle que BCE s’est engagée à maintenir ses dépenses en capital et son dividende en 2020. La vente récente de 25 de ses centres de données l'aidera à financer à soutenir ces sorties de fonds.

Adam Shine profite de cet aperçu pour réitérer sa recommandation d’achat.

Son cours cible inchangé de 62,50$ laisse entrevoir un rendement total de 16%, incluant le dividende de 5,9%.

 

Mediagrif (MDF, 5,82$): encore en transition


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

La BCE s'attend à une chute de 8,7% du PIB de la zone euro

04/06/2020 | AFP

Ces projections sont cependant entourées d’une « incertitude exceptionnelle », a noté Mme Lagarde.

À surveiller: BCE, Saputo et Cenovus

Que faire avec les titres de BCE, Saputo et Cenovus? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Soyez propriétaire et non locataire de votre succès

04/08/2020 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Que penser de la saga TikTok aux États-Unis? Est-ce un règlement de compte «écono-égo-politique»?

Énormes explosions au port de Beyrouth, 73 morts et 3 700 blessés

Mis à jour le 04/08/2020 | AFP

Deux énormes explosions ont provoqué mardi des scènes de dévastation au port de Beyrouth, capitale libanaise.

Lourde perte pour Disney, qui gonfle son nombre d'abonnés

04/08/2020 | AFP

Disney+, lancé en novembre dernier, a atteint les 57,5 millions d'abonnés fin juin.