À surveiller: Banque TD, CIBC et Salesforce

Publié le 27/08/2021 à 09:50

À surveiller: Banque TD, CIBC et Salesforce

Publié le 27/08/2021 à 09:50

Par Catherine Charron
La devanture d'une Banque TD

Les résultats trimestriels de la Banque TD ont été plombés par ses services bancaires en gros. (Photo: Roméo Mocafico)

Que faire avec les titres de la Banque TD, de CIBC et de Salesforce? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Banque TD (TD, 83,85$): son cours cible plombé par ses services bancaires en gros

Malgré une vigoureuse reprise de sa division de l’assurance dommages autant aux États-Unis qu’au Canada, les résultats trimestriels de la Banque TD ont été plombés par ses services bancaires en gros rapporte Gabriel Dechaine, analyste de la Financière Banque Nationale.

En effet, pour la première fois en un an, son bénéfice d’exploitation avant intérêts et impôts tiré de ses activités canadiennes a bondi de 11% au cours du trimestre clos le 31 juillet, une performance qui rapproche l’institution financière de Toronto de ses pairs. Le scénario est similaire au sud de la frontière.

D’ailleurs, ses volumes de prêts ont grimpé dans pratiquement tous ses segments par rapport au trimestre précédent. Du côté des prêts hypothécaires et commerciaux, sa performance se compare même à celles des autres institutions prêteuses, alors qu’elle laissait plutôt à désirer au cours des trimestres précédents.

Aux États-Unis, la croissance du volume de ses prêts a été freinée en partie par l’annulation du montant du prêt accordé en vertu du programme de protection des salaires des PME. L’analyste voit d’un bon œil le lancement d’un compte de dépôt à frais modiques et sans frais à découvert, et la modification de ses frais à découvert, qui devraient tous deux aider à réduire le risque de la Banque TD, croit-il. Ces annonces freineront toutefois la croissance de ses revenus d’honoraires de 40 à 50 millions de dollars américains selon les estimations de l’institution financière, ce qui représente moins de 1% de ses revenus américains tirés de l’assurance dommages.

Son bénéfice d’exploitation avant intérêts et impôts de son service bancaire en gros a toutefois décliné de près de 40% en un an, ralenti par une baisse de 50% de ses revenus d’exploitation. L’analyste s’attend d’ailleurs à ce que cette chute se poursuive au quatrième trimestre et qu’elle glisse de plus de 20%.

C’est pourquoi Gabriel Dechaine revoit à la baisse ses attentes à l’égard du bénéfice par action anticipé pour 2022 de la Banque TD. Afin de mieux traduire la hausse des dépenses et la baisse des revenus d’exploitation prévues, son cours cible passe de 91$ à 89$.

 

CIBC (CM, 148,19 $): l’institution financière poursuit sur son élan

Sur le même sujet

Bourse: trois secteurs à privilégier et un à éviter en période inflationniste

15/10/2021 | Denis Lalonde

BALADO. En septembre, l'IPC aux États-Unis a atteint 5,4% en rythme annualisé, son niveau le plus élevé depuis 2008.

Les actionnaires des banques canadiennes bientôt récompensés pour leur patience

10/09/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Les actionnaires des banques canadiennes seront bientôt récompensés pour leur patience, selon Hélène Paradis.

À la une

Votre espace de travail, panacée de la rétention?

Il y a 57 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Voici trois trucs pour mieux utiliser vos pieds carrés.

Neuf conseils d’experts pour développer son entreprise

08/10/2021 | Kévin Deniau

SE LANCER EN AFFAIRES. Les Affaires a demandé à des spécialistes de la création d’entreprise leurs meilleurs conseils...

Se lancer en affaires du bon pied

08/10/2021 | Kévin Deniau

SE LANCER EN AFFAIRES. On ne se lance plus en affaires en 2021 comme en 2011, constatent les spécialistes du domaine.