À surveiller: Banque Scotia, Vermilion Energy et MEG Energy

Publié le 01/12/2021 à 09:15

À surveiller: Banque Scotia, Vermilion Energy et MEG Energy

Publié le 01/12/2021 à 09:15

Par Jean Gagnon
Un logo de la Banque Scotia

Les résultats trimestriels de la Banque Scotia ont laissé les investisseurs sur leur appétit. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Banque Scotia, Vermilion Energy et MEG Energy? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Banque Scotia (BNS, 79,78 $): des inquiétudes à l’international

Elle était la première à divulguer ses résultats du 4e trimestre tôt hier matin, et ceux-ci ont semblé laisser les investisseurs sur leur appétit, car le cours de l’action a cédé 2 % durant la séance. Faut dire que les marchés boursiers en général subissaient des pertes importantes dues aux inquiétudes concernant le variant Omicron.

Toutefois, la direction semble avoir bien adressé les craintes concernant entre autres la qualité du crédit et les opérations bancaires internationales lors de la conférence téléphonique qui a suivi.

Ceci amène Doug Young, analyste chez Desjardins, à conclure que le titre devrait bien performer au cours de la prochaine année. Il maintient sa recommandation d’achat ainsi que son cours cible de 90 $.

Les bénéfices consolidés avant impôts et provisions pour mauvaises créances ont été 2 % inférieurs à la prévision de l’analyste. Les opérations bancaires canadiennes ont excédé ses prévisions, mais les opérations internationales, la gestion de patrimoine et les opérations sur les marchés de capitaux ont pour leur part ratés les attentes, note-t-il.

Les bénéfices provenant des opérations bancaires canadiennes avant impôts et provisions ont excédé de 3 % les prévisions de l’analyste et ont été 14 % plus élevés que l’année précédente. La croissance des prêts a été robuste, soit une hausse générale de 10 %, dont 13 % sur les prêts hypothécaires.

Parmi les éléments positifs, la direction a annoncé une hausse du de son dividende de 11 % ce qui porte son rendement annuel à 5 %. La banque a aussi en place un programme de rachat d’actions lui permettant d’acquérir jusqu’à 24 millions d’actions durant l’année.

La direction de la banque prévoit pour sa prochaine année financière une expansion de ses marges d’intérêt, une croissance des prêts s’approchant de 10 %, et un taux de provisions pour pertes plus bas, ce qui devrait conduire à une bonne croissance des bénéfices, conclut l’analyste.

 

 

Vermilion Energy (VET, 12,76 $): une acquisition et le retour du dividende ravivent l’intérêt des investisseurs

Sur le même sujet

Inflation: une hausse de taux inévitable en janvier, dit un économiste de la Scotia

Jean-François Perrault, économiste en chef de la Banque Scotia, a mis à jour ses prévisions.

Omicron: Banque Scotia interrompt le retour en présentiel

14/12/2021 | Refinitiv

Banque Scotia interrompt temporairement son plan de retour au travail en présentiel le 17 janvier.

À la une

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru

21/01/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru? Voici quelques recommandations d’analystes.