À surveiller: Banque Scotia, Alimentation Couche-Tard et Québecor

Publié le 25/11/2019 à 09:32

À surveiller: Banque Scotia, Alimentation Couche-Tard et Québecor

Publié le 25/11/2019 à 09:32

Par Jean Gagnon
Une succursale de la Banque Scotia.

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Banque Scotia, Alimentation Couche-Tard et Québecor? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

 

Banque Scotia (BNS, 75,56 $): l’impact du Mexique, du Chili et du Pérou

Les problèmes économiques et politiques dans trois pays de l’Alliance du pacifique où elle a une présence significative pourraient ne pas avoir eu d’impact négatif sur ses résultats du quatrième trimestre qui seront dévoilés demain, croit Gabriel Dechaine, analyste chez Financière Banque Nationale.

Mais il faudra être attentif aux propos de la direction quant aux perspectives pour l’année financière 2020 qui s'est amorcée le 1er novembre. C’est ce que suggère l’analyste dans son rapport prévisionnel sur les résultats du quatrième trimestre des banques canadiennes. La Banque Scotia sera la première à faire connaitre les siens demain. Toutes les autres banques lui emboîteront le pas la semaine suivante.

Les troubles au Chili, le climat des affaires au Mexique et la situation politique au Pérou sont parmi les principaux problèmes auxquels la banque fait face. Les opérations de la banque dans ces trois pays ont généré 22% de ses bénéfices depuis le début de l’année, estime l’analyste.

Au Chili, les banques Banco de Chile et Santander Chile ont déjà reconnu que le soulèvement de la population rendait difficile les prévisions quant aux perspectives pour 2020.

Au Mexique, Santander Mexico et Banorte réduisent leurs prévisions de croissance des prêts face à un ralentissement économique plus rapide que prévu et une diminution de la demande de prêts commerciaux, note l’analyse.

Comme pour toutes les banques canadiennes, le titre de la Scotia s’est fortement apprécié au cours des trois derniers mois, soit une hausse de près de 13%. La plupart des autres banques ont toutefois réalisé des hausses encore plus importantes.

À la veille de l’annonce des résultats, la recommandation de l’analyste de la Financière pour la Banque Scotia est «performance égale au secteur» et son cours cible est de 79$.

 

Alimentation Couche-Tard (ATD.B, 41,49 $): l’analyste de Desjardins prévoit une augmentation des bénéfices par action de 19% sur l’an dernier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

La Banque Scotia croit qu'une récession est peu probable

Son économiste en chef s'attend également à ce que les taux d'intérêt baissent.

Les dirigeants de banques canadiennes se prononcent sur 2020

2019 a été marquée par des licenciements, une augmentation du nombre de faillites et des rumeurs de récession imminente.

À la une

Et si vous adoptiez la Mamba Mentality...

26/11/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Victime d'un accident, l'ex-champion de la NBA Kobe Bryant demeurera une source d'inspiration...

Zoom sur le monde, nouveau rendez-vous dans Les Affaires

25/01/2020 | lesaffaires.com

Retrouvez votre rendez-vous géopolitique du samedi matin dans le journal papier:

Pris au piège? La nouvelle formule de Les Affaires

25/01/2020 | Catherine Charron

BALADO. Marine Thomas et Charles Desgroseilliers reviennent sur les décisions qui ont mené à cette nouvelle formule.