À surveiller: Banque Royale, Enerplus Corporation et Gildan

Publié le 24/02/2020 à 09:02

À surveiller: Banque Royale, Enerplus Corporation et Gildan

Publié le 24/02/2020 à 09:02

Par Jean Gagnon
Une succursale de la Banque Royale.

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Banque Royale, Enerplus Corporation et Les Vêtements de Sports Gildan? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

 

Banque Royale (RY, 109,21$): de solides revenus provenant des marchés des capitaux

La plus grande banque canadienne était la première vendredi à présenter ses résultats du premier trimestre 2020 et elle a entamé la ronde de belle façon en divulguant des chiffres qui ont excédé les attentes.

Bien que le titre ait touché un nouveau sommet, la réponse des investisseurs a été bonne, mais sans plus. Le cours de l’action a gagné 1,12% durant la séance.

C’est un fort rebond de 35% des bénéfices provenant du secteur Marchés des capitaux comparativement à l’année précédente qui explique en partie ces résultats, indique Scott Chan, analyste chez Canaccord Genuity. Il rappelle que ce secteur avait connu son pire résultat en deux ans lors du trimestre précédent avec un recul de 12%.

Les honoraires pour les nouvelles émissions et les conseils ont atteint 627 millions $, soit une hausse de 82% sur l’année précédente, note l’analyste. La banque a bénéficié de plusieurs mandats de fusions et acquisitions, principalement en Amérique du Nord.

Les profits de négociations ont quand à eux totalisé 1,1 milliards $, en hausse de 16% alors que les bénéfices générés par l’arbitrage de titres à revenu fixe et du crédit des organismes et sociétés emprunteurs ont été de 630 millions $, en hausse de 105% sur le même trimestre de l’année précédente.

La réaction des investisseurs est guidée par le fait que ce secteur des Marchés des capitaux est reconnu pour produire des résultats volatils d’un trimestre à l’autre, indique l’analyste qui maintient sa recommandation de «conserver». Il hausse néanmoins son cours cible de 106$ à 110$.

La qualité du portefeuille de prêts s’est bien maintenue durant le trimestre. Les provisions pour pertes se chiffrent à 419 millions, soit 26 points de base et en baisse de 6 points de base sur le trimestre précédent. C’est beaucoup mieux que la prévision du consensus des analystes qui tablait sur 493 millions $.

La division des opérations bancaires avec les particuliers et les corporations a bien fait également en présentant des bénéfices en hausse de 5% sur l’année précédente. Les fondamentaux du secteur demeurent sains, conclut l’analyste.

 

Enerplus Corporation (ERF, 6,67$): un point d’entrée intéressant selon l’analyste de Desjardins

Sur le même sujet

Titres en action: High Liner, Bausch Health, Banque Nationale...

Mis à jour le 24/02/2021 | La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Plus de 4 millions de Canadiens devront être vaccinés pour une reprise, selon RBC

Le chef de la direction Dave McKay a estimé que le pays pourrait atteindre cette cible cette année.

À la une

Ottawa dévoile le projet de règlement pour les crédits carbone

Il y a 24 minutes | La Presse Canadienne

Il régira la façon dont les entreprises pourront enregistrer et vendre les crédits compensatoires accumulés.

Le Québec Inc. sous-estime le potentiel de l’Italie

Le nouveau président de la Chambre de commerce italienne au Canada veut «approfondir» la relation Québec-Italie.

Rentables, les fonds de travailleurs?

EXPERT INVITÉ. Les fonds de travailleurs représentent assurément une option pertinente, voici pourquoi: