À surveiller: Banque Nationale, BMO et Nemaska

Publié le 31/05/2018 à 09:43

À surveiller: Banque Nationale, BMO et Nemaska

Publié le 31/05/2018 à 09:43

Par François Pouliot

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Banque de Montréal et Nemaska Lithium? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Banque Nationale (NA, 61,80$): bons résultats

Canaccord Genuity renouvelle une recommandation d'achat.

Au deuxième trimestre, l'institution rapporte un bénéfice ajusté de 1,45$ par action, comparativement à une attente maison à 1,40$ et un consensus à 1,39$.

Scott Chan explique que la Nationale a bénéficié des marchés financiers (plus de négociation de FNB, d'options, etc.), de ses activités de gestion de fortune (bon momentum dans la vente de différents produits) et a bien fait dans ses activités internationales. Pendant ce temps, ses activités de prêts personnels et commerciaux ont été relativement conformes aux attentes.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

L'analyste dit s'attendre à ce que le bénéfice augmente de 10% en 2018 et de 8% en 2019 (octobre), une croissance supérieure à celle des pairs.

Il note que le titre se négocie actuellement à 9,7 fois son anticipation de bénéfice 2019, un escompte de 7% sur les six grandes banques. Malgré sa bonne performance boursière des derniers mois, il dit continuer d'aimer la Nationale, notamment en raison des fondamentaux positifs de l'économie du Québec.

Le dividende est à 2,48$ par action (4%).

La cible est maintenue à 69$.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...