À surveiller: Banque Nationale, Banque Scotia et Banque BMO

Publié le 28/08/2019 à 09:24

À surveiller: Banque Nationale, Banque Scotia et Banque BMO

Publié le 28/08/2019 à 09:24

Par Dominique Beauchamp

Banque BMO (BMO, 92,38$): les pressions s’installent

La performance mitigée de la banque au troisième trimestre n’inspire pas confiance à Doug Young, de Desjardins Marché des capitaux.

Un bénéfice de 2,38$, soit 4% inférieur au consensus, l’incite à abaisser ses prévisions pour 2019 et 2020 parce que les activités bancaires traditionnelles ont raté la cible tant au Canada qu’aux États-Unis.

La croissance des bénéfices au Canada a été d’à peine 1% tandis que les provisions pour pertes et les marges d’intérêt compriment déjà la rentabilité aux États-Unis.

Le bénéfice de sa banque régionale s’est affaissé de 9,4% aux États-Unis, du deuxième au troisième trimestre.

La banque a réussi à réduire ses coûts, mais n’exclut pas d’autres mesures de rationalisation pour atteindre la marque de 58% qu’elle s’est fixée d’ici 2021. Ce ratio exprime les dépenses autres que d’intérêts en proportion des revenus.

L’encours des prêts commerciaux a bondi de 16% au Canada et aux États-Unis, nettement mieux que ses rivales, mais M. Young craint que cette croissance ne dure pas.

L’analyste redoute aussi de voir les provisions pour pertes sur pertes prendre une tangente à la hausse bien que la banque ne prévoit pas de détérioration marquée à ce chapitre pour l’instant.

Les provisions pour les prêts encore performants ont augmenté à 0,28 points de pourcentage au troisième trimestre, alors qu’il avait prévu 0,19, précise-t-il.

M. Young hausse d’ailleurs ses prévisions pour les provisions de 21% en 2019 et de 15% l’année suivante.

En conséquence, ses nouvelles prévisions de bénéfice pour 2019 (9,48$ par action) et 2020 (9,94$) représentent une modération de la croissance prévue de 5,2 à 4,9%.

Autre facteur à surveiller: la banque doit relever le ratio des fonds propres de 11,4 à 11,5% avant de relancer le rachat de ses actions.

M. Young ne touche pas à recommandation ni à son cours cible de 105$. Il propose de conserver le titre.

 


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

Sur le même sujet

Les banques veulent pallier les mauvaises créances

Les banques canadiennes continuent de mettre de côté d’importantes sommes afin de pallier les mauvaises créances.

Banques: de bonnes notes pour la Royale, la Nationale, la TD et la CIBC

29/05/2020 | Denis Lalonde

BALADO. BMO et la Scotia font moins bonne figure, dit Steve Bélisle, de Gestion de placements Manuvie.

À la une

Bourse: Wall Street minée par la hausse de cas de COVID-19

Mis à jour à 17:18 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a entamé la semaine en repli lundi, après trois baisses hebdomadaires consécutives.

Titres en action: Unilever, Microsoft, Lufthansa, HSBC

Mis à jour à 11:25 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

08:14 | LesAffaires.com et AFP

« Les investisseurs restent indécis quant à la marche à suivre ».