À surveiller: Banque Laurentienne, ATS Automation et Sleep Country

Publié le 02/09/2021 à 08:40

À surveiller: Banque Laurentienne, ATS Automation et Sleep Country

Publié le 02/09/2021 à 08:40

Par Dominique Beauchamp

Le plan stratégique de la Banque Laurentienne sera dévoilé au début de 2022 (Photo: La Presse canadienne)

Que faire avec les titres de Banque Laurentienne, ATS Automation et Sleep Country? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Banque Laurentienne (LB, 42,49$): de minces progrès en attendant le nouveau plan stratégique

En attendant que la présidente Rania Llewellyn dévoile son plan stratégique désormais attendu au début de 2022, Doug Wong de Desjardins Marché des capitaux semble se contenter des petites avancées de la septième banque au pays.

Au troisième trimestre, il note que les profits avant provision et impôts de 80,5 millions de dollars ont surpassé ses prévisions par 7% grâce à une amélioration de la marge d’intérêt, une hausse des revenus autres que les intérêts et une diminution des dépenses.

Les frais de crédit, les honoraires de distribution de fonds communs et les revenus tirés des marchés des capitaux ont augmenté, note-t-il.

Les prêts immobiliers commerciaux ont produit une hausse de 2% des prêts commerciaux par rapport au deuxième trimestre.

Le bénéfice trimestriel de 1,25$ par action a donc dépassé ses prévisions de 1,13$.

En revanche, les prêts hypothécaires ont décliné d’un pourcent, en plein boom résidentiel. Il faudra patienter de 18 à 24 mois avant que les améliorations apportées au processus de prêts désuet rapportent, dit-il.

Les prêts pour le financement des stocks des entreprises ont aussi chuté de 18% par rapport au deuxième trimestre, une situation que la dirigeante attribue aux problèmes de la chaîne d’approvisionnement des clients qui persisteront pour la majeure partie de 2022.

Les entreprises clientes ont utilisé seulement 28% de leur marge de crédit dédiée aux stocks comparativement à une proportion 55% avant la pandémie. Le retour au niveau d’avant la pandémie relèverait les actifs de la banque d’un milliard de dollars.

L’analyste ne commente pas toutefois le déclin de 6% des dépôts des entreprises et des particuliers au moment où ceux des autres banques montent en flèche.

Contrairement à certains collègues qui jugent que les défis de la banque sont «immenses», Doug Young se dit «encouragé par l’effort pour réduire les coûts» et par le fait que la PDG «reconnaisse ouvertement tous les problèmes qu’elle compte régler un par un».

Comme l’indique le titre du rapport «J’attends un héros», Doug Young accorde le bénéfice du doute à la nouvelle patronne, même si la banque à beaucoup à faire pour se redresser et moderniser ses processus.

Il recommande toujours de conserver le titre et maintient son cours-cible de 48$.

Relisez ici La PDG de la Laurentienne plaide la patience

ATS Automation (ATA, 45,62$) : un achat mineur, mais fort rentable

Sur le même sujet

La pénurie de semi-conducteurs ralentit les usines automobiles

20/08/2021 | AFP

La pénurie oblige certaines usines à prolonger contre leur gré les congés d'été.

Tiny Mile s’associe à Bell pour de la livraison à distance

18/08/2021 | lesaffaires.com

Ces petits véhicules roses, nommés «Geoffrey», possèdent des caméras intégrées, ainsi qu’un système GPS.

À la une

Merci Carey!

Il y a 46 minutes | Dominic Gagnon

BLOGUE INVITÉ. Protégez-vous et votre entreprise en imaginant comment un concurrent pourrait exploiter vos faiblesses.

Les promesses de la «DeFi», entre rêve cryptoanarchiste et révolution fintech

LES CLÉS DE LA CRYPTO. La finance peut-elle se passer des mécanismes traditionnels?

Cryptomonnaie: Hydro-Québec met fin à des activités de vol d'électricité

Hydro-Québec affirme traiter près de 400 dossiers liés à la subtilisation d’électricité chaque année.