À surveiller: Bank of America, Chewy et Groupe TMX

Publié le 16/04/2021 à 09:08

À surveiller: Bank of America, Chewy et Groupe TMX

Publié le 16/04/2021 à 09:08

Par Stéphane Rolland

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Bank of America, Chewy et Groupe TMX? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Bank of America (BAC, 38,74 $US): sur une bonne lancée

La banque américaine a dépassé les attentes des analystes au premier trimestre tandis que plusieurs catalyseurs sont en sa faveur, estime Gerard Cassidy, de RBC Marchés des capitaux.

La société a dévoilé un bénéfice par action de 0,86 $US tandis que le consensus des analystes était de 0,64 $US. Gerard Cassidy ajoute qu’en excluant certains éléments non récurrents, le bénéfice aurait été de 0,90 $US, comparativement à 0,37 $US à la même période l’an dernier.

L’analyste souligne que la diminution de la réserve financière pour les pertes et la force des marchés des capitaux ont contribué aux bons résultats. Les revenus totaux à 22,8 milliards de dollars américains (G $US) sont en légère progression de 0,2% par rapport à l’an dernier. Les revenus sont toutefois en hausse de 14% par rapport au précédent trimestre signe que les activités de l’institution continuent de se remettre de l’impact économique de la pandémie.

En conséquence, Gerard Cassidy bonifie ses prévisions de bénéfice par actions pour 2021 et 2022, qui passent de 2,55 $US à 3,12 $US et de 2,90 $US à 3,20 $US, respectivement.

L’analyste note que le ratio de fonds propres réglementaires (CET1) à 11,8% est supérieur au minimum demandé de 9,5%. Il s’attend à ce que la banque utilise une partie de ce surplus, qu’il évalue à 35 G$US.

À moyen terme, il pense que les activités diversifiées de l’institution financière lui permettront de profiter de la reprise économique aux États-Unis en 2021 et 2022. Il anticipe aussi que la pentification de la courbe des taux d’intérêt contribuera à la croissance des bénéfices au cours des 12 à 18 prochains mois. «Sous la gouverne de Brian Moynihan depuis plus de dix ans, Bank of America a consacré ses énergies à obtenir de meilleurs résultats que la concurrence en ce qui a trait à la qualité du crédit, à la solidité du bilan et à la rentabilité, commente-t-il. En 2023, quand les investisseurs feront le bilan de 2021 et 2022, nous croyons qu’ils constateront qu’elle aura continué de faire mieux. »

RBC Marchés des capitaux maintient sa recommandation «surperformance» et augmente son cours cible de 37 $US à 44 $US.

 

Chewy (CHWY, 85,56 $US): l’année du chien 

Sur le même sujet

Titres en action: Delta, Wells Fargo, BlackRock, Bank of America, Velan

Mis à jour le 14/07/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Pourquoi les banques américaines ne célèbrent pas le retour de milliards de capitaux?

Mis à jour le 29/06/2021 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les titres bancaires avaient devancé la manne et la suite dépend du parcours de la reprise.

À la une

Appel aux candidatures: Chapeau les PDG!

20/07/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

Julien Depelteau, le résilient: contourner les nombreuses tuiles

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! Le patron de Flexpipe a su rebondir malgré toutes les tuiles qui lui sont tombées sur la tête.

Mélanie ­Paul, l'audacieuse: déployer son «Plan ­Sud»

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! L'entrepreneure innue a rebrassé ses cartes pour accélérer sa diversification.