À surveiller: Aritzia, Magna et Couche-Tard

Publié le 10/01/2019 à 09:19

À surveiller: Aritzia, Magna et Couche-Tard

Publié le 10/01/2019 à 09:19

Par François Pouliot
Couche-Tard (ATD.B, 70,28$): intéressée par des sites de Husky?

Desjardins Marché des capitaux réitère une recommandation d'achat.

Husky Energy annonce une révision stratégique pour certains de ses actifs non centraux, incluant sa petite raffinerie de Prince George et son réseau de détail et commercial.

Keith Howlett indique que l'un de ses confrères évalue que le réseau de détail et commercial génère un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) se situant entre 50 et 100 M$ CAN. Le tout est à mettre en perspective avec un BAIIA de 3,5 G$ US pour Couche-Tard.

L'analyste estime que l'entreprise pourrait être intéressée par une partie ou la totalité des 402 sites d'essence d'Husky, dont 306 sont situés dans l'Ouest canadien et 96 en Ontario.

Il souligne que les sites de l'Ouest pourraient permettre à la chaîne de dépanneurs de gagner plus d'échelle dans cette région, mais que d'autres participants comme Parkland, Brookfield et Shell Canada pourraient aussi être intéressés.

La cible est maintenue à 77$.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

 


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Le titre de SNC-Lavalin bondit au lendemain des élections

Au lendemain du scrutin, l'action de SNC-Lavalin a effectué un bond à la Bourse de Toronto.

Le parti libéral devra mettre un peu d'eau dans son vin

06:51 | AFP

«Si le parti libéral fait les concessions attendues par le NPD, on peut s'imaginer que ça durera au moins 18 à 24 mois.»

Le PDG de Nike tire sa révérence

16:39 | AFP

Il était à la tête de l’entreprise depuis 2006.