À surveiller: Amazon, Apple et Alphabet

Publié le 31/07/2020 à 09:47

À surveiller: Amazon, Apple et Alphabet

Publié le 31/07/2020 à 09:47

Par Dominique Beauchamp

Photo: Getty Images

Que faire avec les titres de Amazon, Apple et Alphabet? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Amazon (AMZN, 3051,88$ US): la pandémie tire la croissance future vers l'avant

Le confinement imposé par la pandémie a fait exploser le commerce en ligne à tel point que le géant a produit sa meilleure croissance en neuf ans et un bénéfice record.

Le bond de la demande pour tous ses services - les ventes en ligne, les abonnés Prime, les services infonuagiques et la publicité - a été si vigoureux que les dépenses additionnelles de 4 milliards de dollars américains associées à la COVID-19 n’ont pas fait un pli, comme le craignait même la société.

Et pour cause, malgré sa part de marché déjà dominante et son énorme stature, Amazon a fait croître ses revenus de 41% à 88,9 milliards de dollars américains et ses marges d’exploitation de 1,7% à 6,6%, indique Mark Mahaney, de RBC Marchés des capitaux.

Les orientations fournies pour le prochain trimestre, soit une hausse de 24 à 33% des revenus et des marges d’exploitation de 4,6 à 7,5% (sans les coûts additionnels de 2 G$US associés à la COVID-19) indiquent que la croissance surpassera encore la cadence d’avant la pandémie, dit-il.

L’analyste ne s’inquiète pas que l’accélération pandémique devance la future croissance que la société parce que la pénétration (11%) du commerce en ligne aux États-Unis est encore modeste tandis que de la numérisation des entreprises s’accélère.

Mark Mahaney prévoit des bénéfices d’exploitation record en 2021 (63,4 $US) et en 2021(79,4 G$US).

«Bien qu’Amazon ait toujours obtenu une plus-value en Bourse, avec un multiple moyen de 35 à 40 fois les profits depuis 2007, la croissance de tête et la qualité de la rentabilité (en termes de flux de trésorerie) justifient encore plus», fait valoir l’analyste.

En 2019, l’entreprise a dégagé des flux de trésorerie libres de 26 G$US par rapport à ses revenus de 281 G$US, met-il en relief.

Son enthousiasme repose sur sa confiance dans le savoir-faire presque sans égal des dirigeants. Cinq des sept plus hauts dirigeants cumulent 19 ans dans l’entreprise.

Mark Mahaney hausse donc son cours cible de 3300 à 3800$US soit un multiple de 23 fois le bénéfice d’exploitation de 79 G$US projeté en 2022.

Ce nouvel objectif offre un potentiel de gain d’encore 24% pour le titre qui a presque doublé depuis le début de 2020.

 

Apple (AAPL, 384,76$ US): la COVID-19 sert des surprises au troisième trimestre


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Le bénéfice d'Alphabet recule, mais reste supérieur aux prévisions

30/07/2020 | AFP

Le bénéfice net du géant de la recherche et de la publicité en ligne a atteint 6,96 milliards de dollars.

Les GAFA ont «trop de pouvoir»

29/07/2020 | AFP

Google, Apple, Facebook et Amazon «ont trop de pouvoir», a accusé mercredi David Cicilline, un élu démocrate.

À la une

Soyez propriétaire et non locataire de votre succès

04/08/2020 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Que penser de la saga TikTok aux États-Unis? Est-ce un règlement de compte «écono-égo-politique»?

Énormes explosions au port de Beyrouth, 73 morts et 3 700 blessés

Mis à jour le 04/08/2020 | AFP

Deux énormes explosions ont provoqué mardi des scènes de dévastation au port de Beyrouth, capitale libanaise.

Lourde perte pour Disney, qui gonfle son nombre d'abonnés

04/08/2020 | AFP

Disney+, lancé en novembre dernier, a atteint les 57,5 millions d'abonnés fin juin.