À surveiller: Alphabet, Celestica et Suncor

Publié le 26/07/2019 à 09:31

À surveiller: Alphabet, Celestica et Suncor

Publié le 26/07/2019 à 09:31

Par Jean Gagnon

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Alphabet, Celestica et Suncor ? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Alphabet (GOOGL, 1 132,12 $ US) : un rebond impressionnant

Après que des résultats décevants au premier trimestre eurent causé une chute de 20 % du titre d’Alphabet durant le mois de janvier, il semble que ce soit tout le contraire qui se produira à la suite la divulgation des résultats du deuxième trimestre.

Les revenus ont totalisé 38,98 milliards $ US, pour une croissance d’environ 22 %, soit la moyenne des 9 dernières années, note Mark Mahaney, analyste chez RBC Marchés des capitaux. Les marges d’opérations ont diminué d’un modeste 130 points de base comparativement à l’année précédente, et les bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) ont augmenté de 17 %

Devant ces résultats, l’analyste de la RBC réitère sa recommandation de « Sur-performance », et il hausse son cours cible de 1 300 à 1 425 $ US.

Les trois grands vecteurs de croissance, soit la recherche en ligne, YouTube et le Cloud ont tous participé à l’atteinte de ces résultats.

En rétrospective, le premier trimestre s’avère être l’exemption à la règle, estime l’analyste. La croissance du deuxième trimestre reflète celle des périodes antérieures. Les bénéfices de 9,2 milliards selon la méthode comptable GAAP sont environ 8 % supérieurs aux prévisions des analystes, dont celui de la RBC.

La croissance des revenus de publicité s’annonce bonne pour la deuxième moitié de l’année grâce à la contribution de Discovery Ads, Gallery Ads, Showcase Ads, et de Jumper Machine Ads, autant d’innovations qui maintiendront la croissance, selon l’analyste. Il croit de plus que les marges d’opérations se maintiendront durant l’année.

En conclusion, l’analyste de la RBC estime qu’il est raisonnable de croire qu’Alphabet peut réaliser pour encore un bon moment une croissance du BAIIA et des bénéfices par action au milieu de la fourchette de 10 à 20 %

Sur le même sujet

Google achète Fitbit

01/11/2019 | Denis Lalonde

Google, filiale d’Alphabet, a déposé une offre de 2,1 milliards de dollars américains pour acquérir Fitbit.

La Bourse est figée en attendant un signal

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.

À la une

L'ACÉUM est un moindre mal, dans les circonstances

14/12/2019 | François Normand

ANALYSE - Canadiens et Mexicains ont intérêt à mettre derrière eux la réingénierie du libre-échange en Amérique du Nord.

Trois placements à contre-courant pour 2020

BLOGUE. Voici trois secteurs abordables susceptibles de battre le marché en 2020 pour l'investisseur anti-conformiste.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

14/12/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.