À surveiller: Alphabet, Air Canada et BCE

Publié le 04/02/2020 à 07:36

À surveiller: Alphabet, Air Canada et BCE

Publié le 04/02/2020 à 07:36

Par Dominique Beauchamp

Photo : 123rf.com

Que faire avec les titres d’Alphabet, Air Canada et BCE? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Alphabet (GOOGL, 1482,60$ US): des résultats satisfaisants là où ça compte

Le propriétaire de Google a raté les cibles des revenus, du bénéfice d’exploitation et du bénéfice, au quatrième trimestre, mais d’autres repères jugés plus importants satisfont Mark Mahaney, de RBC Marchés des capitaux,

Les revenus de 46,1 milliards de dollars américains ont été de 2% inférieurs aux prévisions tandis que le bénéfice d’exploitation de 9,3G$US a raté le consensus par 6% surtout à cause des pertes de 2 G$US provenant des investissements périphériques, dit-il.

Par contre, M. Mahaney note que les revenus de Google Search ont augmenté de 17%, ce qui représente une accélération par rapport au rythme annuel de 15% de l’année.

Les revenus publicitaires de 15,1 G$US de YouTube en 2019 sont impressionnants tout comme leur progression de 36%. «L’amplitude est inférieure à nos attentes, mais le taux de croissance correspond à aux prévisions», dit-il.

La croissance des revenus de Google Cloud s’est accélérée de 44% en 2018 à 53% en 2019.

L’analyste signale aussi les rachats d’actions record de 6,1 G$US du groupe au quatrième trimestre et sa volonté de compléter son programme annuel de rachat de 21 G$US.

«Le rachat plus actif des actions, la stabilisation éventuelle de la marge des activités principales de Google, ainsi que la croissance régulière des revenus (bien que moins forte qu’avant) sont les facteurs les plus importants pour la progression des bénéfices et le titre en Bourse groupe», explique M. Mahaney.

Plus de rigueur dans ses investissements périphériques pourrait mener à une réévaluation du titre à la hausse.

Dans l’intervalle, les investisseurs ont devant eux une entreprise qui a réussi à croître de plus de 20% par année avec une grande constance depuis dix ans malgré son envergure croissante.

Ses investissements dans les nouvelles solutions publicitaires, l’infrastructure infonuagique, les appareils connectés, les véhicules autonomes et l’informatique quantique devraient lui assurer des années de croissance des revenus et des profits au-dessus de la moyenne.

Son envergure et ses investissements préservent ses avantages concurrentiels, croit-il aussi.

Pour couronner le tout, l’évaluation du titre, de 18,6 fois le bénéfice de 73,36$US par action qu’il prévoit en 2021, lui apparaît «très raisonnable».

M. Mahaney augmente légèrement ses prévisions de bénéfices pour 2020 et 2021 et hausse le cours cible de 1500 à 1550$US.

Il réitère sa recommandation d’achat, pour un gain potentiel d’encore 9%.

Air Canada (AC, 44,78$): le coronavirus s’avérera une occasion pour les investisseurs

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street mise sur la reprise économique

Mis à jour à 16:39 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La levée graduelle des mesures de restriction l’emporta sur les inquiétudes liées aux tensions.

Titres en action: Molson Coors, Zynga, Facebook

Mis à jour à 11:43 | La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les vendeurs d'armes à feu flambent à Wall Street

13:38 | AFP

Le nombre de dossiers déposés pour une vérification des antécédents avant l’achat d’une arme à feu a déjà augmenté.