À surveiller: Alimentation Couche-Tard, Stella-Jones et Dollarama

Publié le 13/03/2024 à 11:17

À surveiller: Alimentation Couche-Tard, Stella-Jones et Dollarama

Publié le 13/03/2024 à 11:17

Par Denis Lalonde
Un magasin Dollarama

Le détaillant d’articles à 5$ ou moins Dollarama dévoilera les résultats financiers trimestriels du quatrième trimestre de son exercice 2024 le 4 avril. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres d'Alimentation Couche-Tard, Stella-Jones et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

 

Alimentation Couche-Tard (ATD, 83,55$) : JP Morgan joue de prudence

L’entreprise de dépanneurs et de stations-service Alimentation Couche-Tard dévoilera les résultats financiers du troisième trimestre de son exercice 2024 le 20 mars et l’analyste John M. Royall, de JP Morgan, y va de prévisions prudentes.

Pour le trimestre, il s’attend à un bénéfice par action de 0,80$ et à un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de 1,63 milliard de dollars américains (G$). Le consensus des analystes est plus optimiste, tablant sur un bénéfice par action de 0,87$ et sur un BAIIA de 1,65G$US.

En ce qui concerne les ventes de carburant, l’analyste s’attend à des ventes d’établissements comparables (ouverts depuis plus d’un an) stables aux États-Unis et en hausse de 0,5% en Europe et au Canada.

«Nous nous attendons à une marge bénéficiaire de 0,45$US le gallon aux États-Unis (comparativement à 0,49$US au trimestre précédent). En Europe, elle devrait atteindre 10 cents le litre (10,20 cents au second trimestre), alors qu’elle devrait se chiffrer à 12,5 cents le litre au Canada (13,63 cents au second trimestre)», écrit-il.

Du côté des ventes de marchandises, l’analyste s’attend à des ventes de magasins comparables en hausse de 3,8% aux États-Unis, de 2,5% en Europe et de 2,5% au Canada, et à une marge bénéficiaire globale de 35,1%, stable par rapport à celle du trimestre précédent.

John M. Royall prévoit que Couche-Tard générera des flux de trésorerie de 763 millions de dollars américains (M$US) et s’attend à ce que l’entreprise ait consacré 291M$US au rachat de ses propres actions durant le trimestre.

«L’entreprise devrait aussi avoir utilisé un montant de 3,4G$CA pour réaliser l’achat de certaines activités de TotalEnergies, en Europe», dit-il. La conclusion de la transaction de 3,1 milliards d’euros (4,5 milliards de dollars canadiens) a été annoncée au début du mois de janvier.

L’analyste a donc intégré les activités de TotalEnergies pour environ un mois dans les résultats du troisième trimestre de Couche-Tard, puisqu’il s’est terminé le 31 janvier.

S’il réitère sa recommandation de «surpondérer» le titre de Couche-Tard, John M. Royall a réduit son cours cible sur un an le 24 décembre dernier pour le faire passer de 80$ à 79$, ce qui reste sous la valeur actuelle du titre.

 

 

Stella-Jones (SJ, 75,63$) : l’industrie des poteaux pour sociétés de services publics en consolidation

Sur le même sujet

Les perspectives à long terme d'Alimentation Couche-Tard restent intactes

Édition du 10 Avril 2024 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Les perspectives à long terme restent intactes pour Alimentation Couche-Tard.

À surveiller: WSP Global, Lightspeed et Dollarama

04/04/2024 | Matthieu Hains

Que faire avec les titres de WSP Global, Lightspeed et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

Il y a 57 minutes | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: Wall Street ouvre en ordre dispersé, la tech et Nvidia se démarquent

Mis à jour à 09:50 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX ouvre en hausse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 23 mai

Mis à jour à 07:46 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Nvidia lance la tech, peu d'élan ailleurs.