À surveiller: Alimentation Couche-Tard, JP Morgan Chase et Boralex

Publié le 15/04/2019 à 09:11

À surveiller: Alimentation Couche-Tard, JP Morgan Chase et Boralex

Publié le 15/04/2019 à 09:11

Par Jean Gagnon

Boralex (BLX, 18,95 $): Un bon mois de mars

Ce n’est que le 8 mai que le producteur québécois d’énergie renouvelable divulguera ses résultats du premier trimestre 2019.

Mais à la suite de bons chiffres du secteur éolien pour le mois de mars, l’analyste Rupert Murer de la Financière Banque Nationale prédit que ces résultats permettront de conclure que les inquiétudes face au secteur éolien en janvier et février étaient exagérées.

Les données de mars indiquent que l’énergie produite par l’éolien en France durant le premier trimestre a été plus forte que la moyenne, indique l’analyste. « Et nous croyons que la performance du secteur au Québec et en Ontario a également été solide », ajoute-t-il.

À la suite de l’acquisition de certains actifs québécois d'Invenergy Renewables en 2018, l’analyste estime que la contribution québécoise à l’énergie éolienne de Boralex surpassera même celle de ses installations en France. «Nous prévoyons un très bon trimestre et nous estimons que les bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) ajustés de la société atteindront 142 millions grâce à une contribution de tous ses éléments d’actifs», dit-il. La prévision du consensus des analystes pour le BAIIA est de 135 millions.

De plus, des projets à différentes phases de développement en France portant sur environ 1 000 mégawatts sont en cours. Compte tenu des succès passés, cela assurerait une croissance annuelle de 10% jusqu’en 2022, croit l’analyste. Boralex devrait avoir les liquidités nécessaires pour poursuivre cette croissance qui pourrait générer un retour sur le capital de 9-10%, selon lui.

Il maintient sa recommandation de « sur performance », et son cours cible de 25$.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Hydro-Québec dépense 8,5 M$ en publicité au Maine depuis janvier 2020

Hydro-Québec veut relier le poste des Appalaches au réseau du Maine.

L'INSPQ approuve la manipulation de l'argent comptant

Le mode de transmission principal du coronavirus reste l’émission de microgouttelettes contagieuses.

Mercredi, Ottawa dévoile son portrait économique

Il y a 56 minutes | La Presse Canadienne

Ce « portrait » devrait donner une idée des prévisions pour le reste de l’année financière et du déficit à venir.