À surveiller: Alimentation Couche-Tard, JP Morgan Chase et Boralex

Publié le 15/04/2019 à 09:11

À surveiller: Alimentation Couche-Tard, JP Morgan Chase et Boralex

Publié le 15/04/2019 à 09:11

Par Jean Gagnon
Un dépanneur Couche-Tard au centre-ville de Montréal.

(Photo: Charles Desgroseilliers)

Que faire avec les titres d’Alimentation Couche-Tard, JP Morgan Chase et Boralex? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Alimentation Couche-Tard (ATD.B, 81,80 $): Compression des marges sur l’essence

L’augmentation soutenue du prix du pétrole brut combinée à une relative stabilité du prix à la pompe a eu l’effet de réduire les marges bénéficiaires sur l’essence d’Alimentation Couche-Tard pour son quatrième trimestre qui prendra fin dans quelques semaines.

En conséquence, Irene Nattel, analyste chez RBC Dominion Securities, réduit son estimé de la marge bénéficiaire sur la gazoline de 4,5 cents le galon à 0,15$/galon. Ceci diminue de 0,18$ à 0,56$ son estimé de bénéfices par action pour le trimestre, ce qui est légèrement inférieur aux 0,59$ par action réalisés l’année précédente.

Néanmoins, l’analyste indique que ses prévisions de croissance pour l’ensemble de la société demeurent robustes. L’augmentation des bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) dits « organiques » atteindra environ 8 % pour le trimestre comparativement à l’année dernière.

Par ailleurs, Alimentation Couche-Tard est en bonne position pour distribuer du capital à ses actionnaires, tout en poursuivant son plan d’investissement et en profitant des occasions d’acquisitions qui se présenteront, estime Irene Nattel. La société dispose de flux de trésorerie de plus de 2 milliards et son ratio de dette nette/BAIIA est tombée à 2,4 fois à la fin du troisième trimestre, ce qui la place en avance sur son programme de diminution de l’endettement.

L’analyste maintient sa recommandation de «surperformance» et hausse son cours cible de 85$ à 88$

JP Morgan Chase (JPM, 111,21 $US): De meilleures occasions existent

À la une

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?