À surveiller: Alimentation Couche-Tard, BRP et Open Text

Publié le 30/11/2023 à 09:56, mis à jour le 30/11/2023 à 17:28

À surveiller: Alimentation Couche-Tard, BRP et Open Text

Publié le 30/11/2023 à 09:56, mis à jour le 30/11/2023 à 17:28

Par lesaffaires.com

 

Open Text Corporation (OTEX, 40,05 $US): Joue son va-tout sur l’infonuagique et l’IA

Après des résultats qui ont plu aux analystes au début du mois de novembre, la société canadienne Open Text Corporation a encore attiré l’attention cette semaine, cette fois avec l’annonce d’une transaction majeure. Pour la somme de 2,3 milliards de dollars américains, Open Text a cédé à Rocket Software Inc., une division de Bain Capital, ses activités de modernisation et de connectivité d’applications (Application Modernization and Connectivity business).

Même si l’essentiel de ces activités provenait de l’acquisition à fort prix de la Britannique MicroFocus à l’été 2022, la transaction est plutôt perçue positivement par les analystes de la Banque Nationale. Ces derniers soulignent que les revenus provenant de ce secteur sont en majorité non récurrents.

Avec cette transaction, en plus de rééquilibrer ses finances, Open Text souhaite maintenant concentrer l’essentiel de ses activités en infonuagique et en intelligence artificielle, notamment avec son produit phare, Aviator. L’entreprise née et établie à Waterloo, en Ontario, y voit un marché potentiel de plus de 200 milliards de dollars américains.

«Cette transaction nous placera en meilleure position pour agir plus rapidement dans notre croissance organique dans les secteurs de l’infonuagique et l’intelligence artificielle. Elle nous permettra aussi de renforcer l’équilibre de nos finances pour atteindre nos cibles plus rapidement que prévu afin d’atteindre une flexibilité financière en termes de capitaux», a exprimé le président et chef de la direction d’Open Text, Mark J. Barrenechea.

De leur côté, les analystes de la Banque Nationale avancent qu’«en plus d’accélérer le potentiel pour d’éventuelles acquisitions, c’est notre opinion, la transaction fournira une flexibilité financière à Open Text pour procéder potentiellement à un rachat d’actions et ainsi augmenter son dividende. Cela, tout en lui permettant de porter toute son attention sur l’infonuagique et sa gamme de produits d’intelligence artificielle Aviator.»

Les analystes croient également que ce repositionnement permette à Open Text d’augmenter de 77% à 84% le taux de récurrence de ses revenus, une fois que la transaction sera finalisée au troisième ou quatrième trimestre de 2024.

Pour toutes ces raisons qu’elle mentionne, La Banque conserve ainsi sa cible de 60 $US pour Open Text sur l’indice NASDAQ, à New York.

 

Dominique Talbot

 


Sur le même sujet

Bourse: Luc Girard analyse la situation chez Dollarama et BRP

12/04/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les titres de Dollarama et BRP on bien fait récemment, mais la situation peut-elle durer?

À surveiller: Air Canada, BRP et Cascades

01/04/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres d'Air Canada, BRP et Cascades? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.