À surveiller: Air Canada, Dollarama et Québecor

Publié le 31/03/2020 à 09:39

À surveiller: Air Canada, Dollarama et Québecor

Publié le 31/03/2020 à 09:39

Par Denis Lalonde
Un avion d'Air Canada.

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres d'Air Canada, Dollarama et Québecor? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Air Canada (AC., 16,08$): plusieurs facteurs à analyser

L’annonce d’Air Canada faite lundi de réduire sa capacité de 85% à 90% et de supprimer temporairement 16 500 emplois ne constitue pas une surprise pour Walter Spracklin, analyste chez RBC marchés des capitaux, bien que ces coupes soient plus élevées que celles de 50% annoncées précédemment.

L’analyste estime que bien des questions demeurent pour le transporteur canadien, car il est difficile de prévoir combien de temps la société devra vivre avec cette capacité réduite. À son avis, le titre pourrait toutefois bénéficier de deux catalyseurs, soit la rapidité avec laquelle l’entreprise brûle ses liquidités et l’impact des mesures gouvernementales. «Obtenir un peu plus d’information sur ces deux facteurs pourrait avoir un impact considérable sur la valeur du titre», écrit M. Spracklin.

Ce dernier note également qu’Air Canada procède en ce moment à la révision salariale de tous les membres de son conseil d’administration, a utilisé 1 milliard de dollars de facilités de crédit pour accroître ses liquidités et a suspendu son programme de rachat d’actions, tout en réitérant ses cibles de réduction des dépenses de 500 millions de dollars.

Ce dernier abaisse son cours cible sur un an pour le titre à 37$, lui qui était de 40$, tout en maintenant sa recommandation de «surperformance».

 

Dollarama (DOL., 39,25$): que penser du titre à la veille des résultats?

À la une

Crise des finances publiques? Quelle crise?

30/05/2020 | François Normand

ANALYSE - Quand il y a des crises graves, les gouvernements haussent les impôts. C'est la leçon du 20e siècle.

Il y a toujours des raisons de garder espoir

BLOGUE. La Bourse s'offre un deuxième mois fort rentable grâce aux largesses monétaires.Les indicateurs se contredisent.

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

29/05/2020 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.