À surveiller: 5N Plus, Facebook et Constallation Software

Publié le 16/01/2018 à 10:02

À surveiller: 5N Plus, Facebook et Constallation Software

Publié le 16/01/2018 à 10:02

Par François Pouliot

Que faire avec les titres de 5N Plus, Facebook et Constellation Software? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

5N Plus (VNP, 2,95$): amorce de suivi

Valeurs mobilières GMP amorce le suivi avec une recommandation d'achat.

La société est spécialisée dans la production et la distribution de métaux spéciaux (bismuth, tellure, sélénium, gallium, germanium, indium et autres). Elle est installée à Montréal et a des installations à travers le monde pour servir les industries de la pharmaceutique, de l'énergie renouvelable, de l'aéronautique et plusieurs autres.

Stephen Harris note qu'au milieu de 2016, la société a introduit un plan stratégique de cinq ans qui vise à réduire la volatilité de son bénéfice. Elle croit qu'elle peut diminuer la volatilité de celui-ci de 50%, réduire son exposition à la fluctuation des prix des métaux et demeurer solidement rentable tout au cours d'un cycle. Il note que l'entreprise a fermé ou vendu cinq usines. Les revenus sont à la baisse, mais, dit-il, la marge bénéficiaire est en hausse, à la fois en pourcentage et en dollars.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

L'analyste indique qu'après s'être consolidée et avoir diminué son risque, 5N Plus est maintenant sur le point de faire transition vers des initiatives de croissance des revenus. Elle souhaite amener les activités qu'elle a conservées dans d'autres créneaux afin d'augmenter leur rentabilité. Elle a ainsi récemment annoncé son expansion dans le marché des minéraux pour l'alimentation animale. La direction souhaite également procéder à des acquisitions.

M. Harris croit que la croissance des revenus et du bénéfice est sur le point de s'accélérer, ce qui devrait aussi se traduire par une augmentation des multiples.

En appliquant un multiple de 7,5 au bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) qu'il anticipe pour 2019, il obtient une cible à 4$. Dans un scénario sans nuage, il croit que le titre pourrait toucher les 6$.

À la une

Les entreprises doivent se préparer à l’indépendance de l’Écosse

14/05/2021 |

ANALYSE. La victoire des indépendantistes le 6 mai et le Brexit favorisent une victoire du «oui» lors d'un référendum.

Charl-Pol: loin des grosses mains de Jos Tremblay

14/05/2021 | Emmanuel Martinez

L’entreprise Charl-Pol, de Saguenay, a cent ans.

CPQ: la pandémie n'a pas gommé la pénurie de main-d'oeuvre

Mis à jour le 12/04/2021 | Catherine Charron

L'immigration est la solution que souhaitent privilégier les entreprises sondées.